Mark Zuckerberg veut se battre contre le démantèlement de Facebook

« Quelqu’un comme Elizabeth Warren pense que la solution est de démanteler les entreprises. Si elle est élue présidente, je parie qu’on entrera dans une bataille judiciaire, et je parie que nous la gagnerons. Et pourquoi ça craint pour nous ? Parce que je ne souhaite avoir un procès d’ampleur contre notre propre gouvernement ». Celui qui s’exprime n’est autre que Mark Zuckerberg, et il s’adressait à ses salariés au mois de juillet. Sauf que l’enregistrement a fuité, et le site The Verge l’a mis en ligne.

On y découvre un Zuckerberg très remonté contre les politiques qui souhaitent démanteler Facebook, possible conséquence des enquêtes en cours pour pratiques anti-concurrentielles, et plus particulièrement contre la démocrate Elizabeth Warren, candidate à l’élection présidentielle. Prêt à « monter au créneau » pour se défendre et attaquer le gouvernement, le fondateur de Facebook a reconnu la véracité de l’enregistrement, précisant qu’il s’agissait d’un échange de questions/réponses avec ses salariés, et que ça devait évidemment rester « en interne ».

Forcément, Elizabeth Warren a réagi à la publication de ces propos, et sur Twitter, elle a repris l’expression « ça craint » employée par Zuckerberg. « Ce qui craindrait vraiment, c’est de ne pas corriger un système corrompu qui permet à des géants comme Facebook de se livrer à des pratiques anticoncurrentielles illégales et de porter atteinte aux droits des consommateurs en matière de confidentialité. » (Eureka Presse)

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply