Manchester United victime d’une attaque informatique

Spread the love
Manchester United victime d'une attaque informatique

Le club de football Manchester United, un des cadors du championnat anglais, a révélé vendredi dernier avoir été victime d’un incident de cybersécurité qui a eu des répercussions encore inconnues sur ses systèmes internes. Le club indique être encore en train d’enquêter sur l’incident et refuse d’indiquer, à l’heure où ces lignes sont écrites, si la brèche a permis ou non aux intrus d’accéder aux données associées aux fans et aux clients du magasin.

Bien que le club soit resté très discret sur les données auxquelles les pirates ont pu accéder, sa direction a fait savoir que l’incident n’a pas eu d’impact sur ses principaux canaux médiatiques, à l’instar de son site web et de ses applications mobiles. « Tous les systèmes critiques nécessaires pour les matchs qui se dérouleront à Old Trafford [le stade de l’équipe, NDLR] restent sécurisés et opérationnels », affirment les responsables du club dans un communiqué de presse publié vendredi soir.

La direction de Manchester United indique avoir détecté et pris des mesures rapides pour contenir l’attaque, ce qui a minimisé son impact. Le club précise qu’il travaille maintenant avec des experts en sécurité pour enquêter sur l’incident et minimiser les perturbations informatiques. La police de Manchester a également été informée de l’incident.

publicité

D’autres clubs touchés

Manchester United est le deuxième grand club britannique à révéler une faille de sécurité majeure. En juillet 2018, un pirate a accédé au réseau informatique du FC Liverpool et collecté des données sur les fans du club. Les deux clubs, habitués à jouer les premiers rôles en championnat, ne sont toutefois pas les seuls à avoir fait parler d’eux ainsi.

D’autres clubs de football britanniques ont également été ciblés par des attaques de hameçonnage et des tentatives de détournement de paiement, selon un rapport publié par le gendarme britannique de la cybersécurité en juillet de cette année.

Le même rapport révèle également qu’un club non identifié a aussi subi une attaque avec demande de rançon qui a eu un impact sur les tourniquets de ses portes d’accès. L’incident a été réparé à temps pour le match suivant, permettant aux fans d’entrer dans le stade. L’identité du club n’a pas encore été communiquée.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply