Macron face au défi sécuritaire et séparatiste – Le Figaro

Spread the love
Réservé aux abonnés

Le chef de l’État prononce ce vendredi un discours au Panthéon pour rappeler les valeurs de la République.

Emmanuel Macron (ici en octobre 2019 à Paris) tentera ce vendredi de prendre de la hauteur en évoquant l’ordre républicain plutôt que le seul sujet sécuritaire.
Emmanuel Macron (ici en octobre 2019 à Paris) tentera ce vendredi de prendre de la hauteur en évoquant l’ordre républicain plutôt que le seul sujet sécuritaire. Jean-Christophe MARMARA/Le Figaro

Du bon usage des commémorations. Ou comment faire coïncider son agenda politique avec l’histoire de France. Ce vendredi 4 septembre, cela fera pile 150 ans que Léon Gambetta proclamait la République depuis le balcon de l’hôtel de ville de Paris. Ce vendredi 4 septembre, cela sera l’occasion pour Emmanuel Macron de prononcer un discours depuis le Panthéon pour en rappeler les valeurs fondamentales. Car la date, «injustement oubliée» selon l’Élysée, n’a pas été choisie au hasard.

«Nous traversons une période qui mène à penser qu’il est temps de rappeler à nos concitoyens ce que c’est que de vivre en République», explique un conseiller du président de la République. Stratégie séparatiste, montée en puissance de la question sécuritaire, remise en cause de la loi, contestation du droit au blasphème, recul de la liberté d’expression, volonté de réécrire l’histoire de France, déboulonnage de statues… «La République est aujourd’hui contestée par des forces que l’on peut qualifier d’obscurantistes,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Abonnez-vous : 1€ le premier mois

Annulable à tout moment

Leave a Reply