Les MAcBook Pro actuels, dont le design a été inauguré en 2016, semblent présenter une grosse fragilité dans la nappe de connexion entre l’écran et la carte-mère. Celle-ci, fragile, peut rapidement donner des signes de fatigue, estime iFxit. Si la pièce concernée n’est guère coûteuse – de l’ordre de 6 $ – son remplacement est très difficile, du fait de choix de design d’Apple. Conséquence, au lieu d’un petit problème, c’est vraisemblablement vers un vrai cauchemar que s’oriente cette affaire, contraignant au changement complet du bloc écran. Explications.

« Le problème est assez simple: la génération actuelle d’ordinateurs portables MacBook Pro (de 2016 à aujourd’hui) utilise des rubans flexibles pour connecter l’écran à une carte contrôleur située sous la barre tactile. Ces câbles recouvrent la carte, où ils sont sécurisés par une paire de pièces à ressorts, et soumis à la contrainte de flexion à chaque ouverture et fermeture de l’ordinateur portable. En peu de temps, ces câbles commencent à se fatiguer et à se déchirer. Le câble de rétroéclairage est généralement le premier à passer, produisant les fameux symptômes de «lumière de la scène» et finissant par céder complètement lorsque le portable est ouvert à plus de 40° environ. Quand il a fait ses débuts, le design semblait très bon. Mais comme toujours, le diable est dans les détails. Apple a opté pour des câbles flexibles minces et fragiles, par opposition aux câbles plus épais utilisés dans les conceptions précédentes, qui pouvaient être acheminés à travers la charnière au lieu d’être enroulés autour de celle-ci, ce qui permettait d’atténuer le stress des ouvertures et des fermetures répétées », explique le site de réparation.

Concernant la réparation, le problème est que ce ruban, de connexion est… solidaire de l’écran, et qu’il faut remplacer la totalité du bloc écran si le ruban vient à défaillir : « Dans un effort apparent pour rendre l’écran aussi fin que possible, Apple a conçu les câbles comme faisant partie de l’écran, de sorte qu’ils ne puissent pas être remplacés. Cela signifie que lorsque ces câbles commencent à tomber en panne, l’unité d’affichage entière doit être remplacée, par opposition à un ou deux petits câbles, transformant ainsi un problème à 6 $ en un sinistre de 600 $ ». Si elle se confirme, voilà une bien mauvaise nouvelle.

Advertisements

Let a comment