L’UFC-Que Choisir lance son propre speedtest

Spread the love
L'UFC-Que Choisir lance son propre speedtest

L’Arcep a fait depuis plusieurs années de la « régulation par la data » un leitmotiv. Il s’agissait pour le gendarme des télécoms de pousser les opérateurs mobiles à améliorer leurs offres en faisant remonter des données du terrain, via des applications de crowdsourcing. Si de nombreuses applications de speedtest permettent aujourd’hui d’agréger ces données, un nouveau venu vient de pointer le bout de son nez.

Il s’agit de l’application gratuite Queldébit, éditée par l’association de défense des consommateurs UFC-Que Choisir, et disponible sur l’Google Play et l’App Store. Armée de cet outil, l’association prétend « rendre publiques des données permettant à la fois de comparer les opérateurs, et de faire toute la lumière sur l’état de la fracture numérique ».

Sur la plateforme, deux sortes de tests sont disponibles : un test rapide, calculant la latence, le débit en réception et le débit en émission, ainsi qu’un test dit « complet » qui permet aussi de déterminer la qualité de visionnage d’une vidéo, et le temps de chargement des pages web.

publicité

Faire remonter les données

Particularité de cette version complète, celle-ci permet à l’utilisateur d’obtenir une note globale de la qualité de la connexion à internet, allant de 0/10 à 10/10, basée sur un algorithme développé en interne.

Grâce à cette application, l’UFC-Que Choisir entend réaliser un baromètre des opérateurs mobiles en fonction de leur qualité de service, et aller ainsi au-delà du seul critère de prix pour choisir un forfait. Il s’agit également de donner à l’association « les moyens d’agir contre d’éventuelles fausses promesses et sensibiliser les pouvoirs publics sur la réalité de la fracture numérique et de les pousser à la résorber ».

Les premiers résultats des tests de l’application ne se sont pas fait attendre sur les réseaux 3G et 4G. « Le débit moyen relevé dans les zones denses atteint 55,2 Mbit/s, il s’établit à 48,3 Mbit/s dans les zones intermédiaires, pour chuter à 37,8 Mbit/s dans les zones rurales », fait savoir l’UFC-Que Choisir, qui y voit l’illustration de « disparités territoriales importantes ». Plus d’informations sur l’application sont disponibles à cette adresse.

A noter que la rédaction de ZDNet propose également des outils pour évaluer la qualité de votre connexion fixe et mobile. Il vous est ainsi possible de mesurer la qualité de votre bande-passante en vous rendant à cette adresse. Vous pouvez également évaluer la qualité de votre connexion mobile 4G en vous rendant à cette adresse.

Leave a Reply