Posted on
Spread the love

L'UE avance 700 millions d'euros à Orange pour déployer le THD en zone AMII

Alors que la question du déploiement du très haut débit sur le territoire français porte de plus en plus sur la complétude du réseau, Orange a annoncé ce lundi avoir obtenu auprès de la Banque européenne d’investissement (BEI) un prêt d’un montant total de 700 millions d’euros.

L’objet de ce prêt ? “Financer une partie du déploiement du réseau de Très Haut Débit en France dans les zones d’Appel à manifestation d’intentions d’investissements (AMII)”, comme l’a fait savoir la direction de l’opérateur historique. La direction de l’opérateur a indiqué qu’un premier tirage de 350 millions d’euros a eu lieu ce jour, tandis que le complément du prêt sera mis à disposition dans le courant du premier trimestre 2020.

publicité

Rappelons que les zones AMII, dont le cadre juridique a été défini en 2011, représentent les zones de taille intermédiaires, généralement des zones urbaines en dehors des zones très denses, dans laquelle un ou plusieurs opérateurs privés ont manifesté leur intérêt pour déployer un réseau en fibre optique FTTH dans le cadre de conventions signées avec les collectivités territoriales concernées et l’État. Ces zones dites “conventionnées” concernent 3 600 communes et correspondent à environ 13,6 millions de locaux, ce qui concerne 57% de la population sur le territoire.

Alors qu’Orange s’est engagé auprès de l’Arcep à rendre raccordable 100 % des locaux de la zone sur laquelle il s’engage d’ici 2022, soit 2 978 communes représentant environ 11,10 millions de locaux, son état-major s’est félicité de ce prêt. Celui-ci “permettra de financer en partie la complétude du déploiement des réseaux Orange de la zone AMII”, a ainsi fait savoir la direction de l’opérateur, qui voit dans cette opération un pas de plus pour la complétude des réseaux THD sur l’ensemble du territoire.

Advertisements

Leave a Reply