Lucid Motors veut faire du Tesla, mieux que Tesla

Spread the love

En parallèle aux constructeurs traditionnels comme Audi, Hyundai et Ford, de nouvelles sociétés de la tech tentent de tenir la roue à Tesla, et devenir de vrais concurrents. Le dernier challenger en date à faire parler de lui, Lucid Motors, entrera en bourse cette année alors qu’il n’a toujours pas sorti son premier modèle.

Pour affronter Tesla, qui ne cache pas sa méfiance à son sujet, Lucid Motors compte sur trois modèles concurrents : une berline en premier, puis un SUV, et enfin un modèle plus compact et moins cher. La stratégie rappelle celle d’Elon Musk, et révèle un objectif plutôt clair : faire du Tesla, mieux que Tesla. Pourtant des signes de faiblesses sont déjà visibles.

Livraisons retardées

La priorité d’entrer en bourse prend le dessus sur les premières livraisons. Dans une interview avec Bloomberg, le PDG de Lucid Motors Peter Rawlinson est revenu sur l’officialisation de son prochain SPAC, tout en rapportant que son premier modèle, la berline Lucid Air, serait finalement retardé au second semestre 2021. À l’origine, les premières livraisons étaient attendues pour le printemps.

Pour s’en justifier, Peter Rawlinson comparait la situation actuelle avec celle de Tesla, il y a bientôt 10 ans. Selon lui, la voiture électrique était totalement nouvelle et la possibilité de faire des erreurs était plus grande. Aujourd’hui, avec Lucid Air, ses associés lui disaient qu’il n’avait pas le droit à l’erreur et qu’il serait plus prudent de lancer la berline de luxe se déployer au second semestre. « Nous sommes dans un monde différent. Les choses doivent être bien faites » commentait-il lors de son entretien.

La crise sanitaire, là-dedans, serait un facteur bien réel mais bienvenue. En attendant de jours meilleurs, le PDG de Lucid Motors disait qu’elle lui permettait de prendre le temps de développer la Lucid Air. Pour ce qui est de la question de la pénurie de semi-conducteurs chez les fournisseurs, qui pénalise actuellement Tesla, le problème aurait été anticipé et maîtrisé.

Une concurrente à la Model 3… en 2025

Arriver plus de dix ans après Tesla est un retard que l’on ne peut cacher. Peter Rawlinson, dans une autre interview avec Reuters mardi, en disait un peu plus sur sa troisième étape : un modèle plus compact et plus accessible, qui concurrencera forcément la Model 3. Malheureusement, il s’agira aussi du lancement le plus difficile et le moins urgent, tant il demande des moyens de production gigantesques afin de pouvoir suivre la cadence des commandes.

Ainsi, la concurrente à la Model 3 ne devrait pas arriver avant 2025 « au plus tard » selon le PDG, qui était passé par Tesla en tant qu’ingénieur plus tôt dans sa carrière. D’ici là, Lucid Motors prévoit des montants d’investissements colossaux, à plus de 10 milliards de dollars pour les cinq prochaines années.

La berline compacte plus accessible devrait toujours être produite dans l’usine AMP-1 (Advanced Manufacturing Plant), située en Arizona. Un centre de fabrication « prêt pour l’avenir » qui leur permettra d’être « toujours en mesure de répondre à la demande croissante des clients pour des véhicules électriques avancés », annonçait le vice-président de la fabrication de Lucid, Peter Hochholdinger.

Leave a Reply