L’opérateur américain Verizon se débarrasse de AOL et Yahoo pour 5 milliards de dollars

Spread the love
L'opérateur américain Verizon se débarrasse de AOL et Yahoo pour 5 milliards de dollars

L’opérateur américain Verizon a annoncé lundi la cession de sa branche média – qui comprend les marques AOL et Yahoo – au fond Apollo Global pour 5 milliards de dollars pour mieux se concentrer sur le déploiement de son réseau 5G outre-Atlantique. Selon les termes de cet accord, Verizon recevra 4,25 milliards de dollars en espèces, des intérêts privilégiés de l’ordre de 750 millions de dollars, tout en conservant une participation de 10 % dans Verizon Media.

Pour rappel, Verizon avait fait l’acquisition d’AOL en 2015 pour la somme de 4,4 milliards de dollars, avant de s’offrir Yahoo pour 4,5 milliards de dollars en 2017. Les deux transactions ont donné du fil à retordre pour Verizon, mis au défi de revitaliser deux marques emblématiques mais en perte de vitesse. L’acquisition de Yahoo a également été compliquée par deux cyberattaques massives qui ont exposé plus d’un milliard de comptes en 2016. Verizon et Yahoo ont finalement accepté de réduire le prix de l’acquisition de 350 millions de dollars à la suite des deux piratages.

Verizon a alors tenté, sans succès, de rebaptiser son activité de publicité et de médias numériques sous une seule et même identité de marque baptisée Oath. L’objectif était de faire de Oath un challenger sur le marché de la publicité numérique, projet rapidement contrecarré par la concurrence accrue sur ce marché.

publicité

Une activité profitable

Las, le résultat n’a pas été à la hauteur des attentes de l’opérateur. Verizon a en effet divulgué une dépréciation de 4,6 milliards de dollars de la valeur de Oath avant de se débarrasser officiellement de la marque pour de bon en 2017. Le géant américain de la téléphonie mobile a finalement remplacé la marque Oath par la marque Verizon Media Group, une appellation plus simple, destinée à mieux aligner la division médias sur l’une des activités principales de Verizon, à savoir les télécommunications.

Au cours des deux dernières années, Verizon s’est s’est focalisé sur le déploiement de son réseau 5G outre-Atlantique, même si son activité média restait viable. Dans son dernier rapport annuel, Verizon Media a déclaré des revenus de 1,9 milliard de dollars au premier trimestre, soit une hausse de 10,4 % par rapport à l’année précédente. Verizon a déclaré que la scission de Verizon Media permettra à l’entreprise “de poursuivre agressivement les domaines de croissance et profitera à ses employés, ses annonceurs, ses partenaires éditeurs et près de 900 millions d’utilisateurs actifs mensuels dans le monde”.

“Verizon Media a fait un travail incroyable pour redresser l’entreprise au cours des deux dernières années et demie et le potentiel de croissance est énorme”, a déclaré Hans Vestberg, PDG de Verizon. “La prochaine itération nécessite un investissement total et les bonnes ressources. Au cours du processus de révision stratégique, Apollo a présenté la vision et la stratégie la plus solide pour la prochaine phase de Verizon Media. J’ai toute confiance dans le fait que Yahoo va décoller dans sa nouvelle maison”, a-t-il fait savoir.

Leave a Reply