Loire | Henda Ayari, la Roannaise qui dit avoir été violée par Tariq Ramadan, dénonce son interview télévisée – Le Progrès

Spread the love

Elle ne veut plus donner d’interview. “Je ne suis pas une bête de foire!” clame-t-elle sur son compte Twitter. Henda Ayari, qui a vécu à Roanne et qui a publié un livre sur sa sortie du salafisme, est revenue dans la lumière vendredi dernier, à l’occasion de l’interview de Tariq Ramadan sur BFMTV.

Celui-ci est accusé de viols par quatre femmes. Dont Henda Ayari. Qui ne comprend pas comment on a pu donner la parole à l’islamologue suisse.

Elle dénonce la tribune donnée à Tariq Ramadan dans cette interview télévisée (NDLR: c’est lui qui l’avait sollicitée auprès de BFMTV). Et elle regrette que celui-ci n’ait pas été mis face à ses contradictions.

L’islamologue a répondu aux questions de Jean-Jacques Bourdin durant un long entretien, vendredi matin. Il est revenu sur ses dix mois de détention provisoire et conteste toujours les faits qui lui sont reprochés. Il parle de relations “consenties”. Un terme inacceptable pour Henda Ayari.

Les accusations de la jeune femme ont été mis en doute par d’autres témoins, notamment deux des plaignantes. Mais cette dernière a décidé de tourner la page et de passer à autre chose.

Elle n’espère désormais plus qu’une chose: que la justice fasse son travail, et qu’un procès ait lieu.

L’enquête n’est pas terminée et un éventuel procès n’aura pas lieu avant 2020.

Entretemps, Tariq Ramadan aura sorti un livre, Devoir de mémoire, dans lequel il donnera, une nouvelle fois, sa version des faits. Sa parution est prévue le 11 septembre. 

Leave a Reply