L’iPad se vend (toujours) comme des petits pains – MacPlus

Spread the love

Depuis le début de la pandémie, les ventes d’iPad sont passées à la vitesse supérieure et n’ont pas ralenti depuis. Au cours du trimestre d’avril à juin, Apple a expédié près de 15 millions de tablettes, soit environ 50 % de plus que les livraisons de la même période il y a deux ans.

Les estimations d’expéditions ne sont toutefois pas exactement les mêmes selon les analystes. Canalys indique ainsi 14,2 millions de tablettes vendues par la Pomme alors que Strategy Analytics, un des spécialistes du marché des tablettes, table plutôt sur 15,8 millions d’exemplaires expédiés. Les deux analyses se retrouvent malgré tout sur les parts de marché détenues par Apple, elles seraient de l’ordre de 35%.

Des résultats trimestriels encourageants

Dans les annonces de ses résultats trimestriels, Apple a révélé lors d’un appel aux investisseurs que les revenus de l’iPad avaient augmenté de 12% d’une année sur l’autre sur ce trimestre. Ce chiffre de base a permis de calculer le nombre de tablettes que la firme de Cupertino a expédié au cours des trois derniers mois. Canalys estime que les gens obtiennent des versions plus chères (iPad Pro), donc moins nombreux que dans l’estimation de Strategy Analytics, ce qui explique cet écart entre les deux estimations.

Apple a également expliqué que la firme, comme toutes les grandes entreprises technologiques, était touchée par la pénurie de semi-conducteurs qui rallonge considérablement l’attente, notamment pour les iPad Pro 12,9 pouces.

La pandémie comme rampe de lancement

Les ventes d’iPad ont réellement décollé au deuxième trimestre 2020, alors que la pandémie confinait des millions de personnes à travers le monde.  Entre 2019 et 2021, Apple aurait ainsi vendu 5,8 millions de tablettes en plus sur ces mêmes trois mois.

La tablette d’Apple a été lancée initialement en 2010. Elle se voulait être un compromis entre l’iPhone et le Mac, permettant aux gens de surfer sur internet, de lire des livres électroniques … Mais au cours des années, les usages dédiés à l’iPad se sont multipliés. Aujourd’hui la tablette d’Apple en vient à être une concurrente directe des Mac.

Le meilleur exemple de ce rapprochement entre iPad et Mac, c’est le Magic Keyboard. Ce petit clavier portable pensé spécifiquement pour la tablette d’Apple lui donne des airs d’ordinateurs. L’arrivée plus récemment de la puce M1 au sein d’un iPad Pro montre également les volontés d’Apple de developper sa tablette comme un “ordinateur tactile”, même si elle renie officiellement cette appellation.

Leave a Reply