Advertisements

L’interview de Patrick Balkany sur BFMTV scandalise les internautes – GQ Magazine

Spread the love

Patrick Balkany est finalement sorti de prison. L’ancien maire de Levallois-Perret a été libéré mercredi sous contrôle judiciaire pour des raisons de santé, après cinq mois de détention à la prison de la Santé. Jeudi sur BFMTV, il s’est longuement exprimé dans un entretien exclusif accordé à Bruce Toussaint. L’homme politique a d’abord raconté sa stupéfaction quand il a été incarcéré en septembre dernier après sa condamnation à quatre ans de prison ferme pour fraude fiscale, toujours étonné qu’il y ait eu “un mandat de dépôt en première instance pour une affaire fiscale”.

“Ce n’est pas habituel, c’est le moins qu’on puisse dire, c’est même exceptionnel. “J’ai eu un sentiment, non pas d’injustice, mais que la justice avait manqué de justesse. Je pensais que les juges du siège seraient plus raisonnables, mais à mon plus grand étonnement le tribunal a retenu toutes les réquisitions du procureur. Et c’est pour ça que j’ai fait appel”, explique l’ex-maire Les Républicains qui se défend par ailleurs d’avoir dissimulé 13 millions d’euros d’avoirs au fisc entre 2007 et 2014.

A voir également : La villa de rêve des Balkany à Marrakech

Concernant son état de santé qui lui a valu cette libération, Patrick Balkany avoue avoir perdu 29 kilos. “Tous les jours mon état de santé se dégradait et je pensais que j’étais en fin de vie. J’avais le sentiment que j’allais continuer comme ça encore quelques mois et que j’allais mourir. Aujourd’hui, je fais 75 kilos, j’en faisais 104 (…) mais ce n’est pas de la dépression, je le dis sincèrement. Mais plutôt la certitude que je vais mourir là, car je sens ma santé se dégrader de jour en jour. C’est-à-dire que je prends 15 ans en cinq mois, je suis comme un vieux en fin de vie qui se voit presque naturellement arriver à la fin.”

Patrick Balkany a enfin évoqué avoir été touché que l’ancien président Nicolas Sarkozy l’ait appelé très rapidement après sa sortie de prison. Il a également salue sa femme Isabelle Balkany. “C’est à la fois un personnage exubérant qui dit toujours ce qui pense, et c’est la femme la plus aimante et la plus sensible que je connaisse. Et je crois que si je suis sorti, c’est beaucoup grâce à elle”.

Cette longue interview n’a en tout cas pas été du goût de tous les téléspectateurs qui se sont abondamment plaints sur les réseaux sociaux et ont taclé Patrick Balkany et BFMTV.

Tous les produits mis en avant dans cet article ont été sélectionnés indépendamment par nos rédacteurs. Les prix mentionnés dans cet article le sont à titre indicatif et susceptibles d’évoluer. Lorsque vous achetez via nos liens de vente, nous pouvons percevoir une commission d’affiliation.

Advertisements

Leave a Reply