L’Inria veut faciliter l’accès aux technologies numériques open source

Spread the love
L'Inria veut faciliter l'accès aux technologies numériques open source

Alors que la transformation numérique est devenue l’un des piliers de la reprise, l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique a lancé un nouveau programme de formation continue, baptisé Inria Academy, pour aider un public d’ingénieurs, développeurs et scientifiques à prendre en main certains des logiciels open source phares développés par les équipes de recherche.

« Inria Academy développe une offre à destination des entreprises s’appuyant en particulier sur les logiciels diffusés en Open Source par Inria et ses partenaires. Il s’agit d’une contribution à la transformation numérique et à la maîtrise du numérique dans les entreprises tout en augmentant l’impact des technologies numériques développées dans nos équipes de recherche », a déclaré David Simplot, chargé de mission formation continue en charge de la création d’Inria Academy depuis novembre 2019.

Les entreprises désireuses d’innover pourront se former sur le logiciel Coq, créé il y a trente ans pour la vérification de programmes informatiques, la plateforme de développement Pharo, la plateforme logicielle SOFA qui permet de modéliser des systèmes physiques et leur évolution, et la bibliothèque libre Scikit-learn, développée en Python et dédiée au machine learning.

publicité

Six autres formations à venir

Le catalogue est amené à s’étoffer pour accueillir dix formations au total, chacune d’elles pouvant être dispensée à distance, précise l’institut dans un communiqué. Le but étant de « permettre aux écosystèmes d’Inria de rejoindre le niveau international » et d’ « exploiter les innovations pédagogiques mises en oeuvre au sein d’Inria, avec le concours d’Inria Learning-Lab. »

« Inria Academy est une structure au service du volet stratégie du Contrat d’Objectifs et de Performance signé avec l’Etat (Ambition 2023), cette offre de formation constitue un allié vers l’accessibilité aux technologies numériques open source » a commenté pour sa part Bruno Sportisse, PDG d’Inria.

Selon les termes du programme à horizon 2023, cette offre de formation doit soutenir en priorité les entreprises qui développent une base d’emplois en France ou en Europe. L’institut a par ailleurs précisé que ce dispositif de formation serait susceptible de donner lieu, ultérieurement, à un projet de filiale soumis à l’approbation du conseil d’administration.

Leave a Reply