Ligue des champions – Chelsea domine le Real Madrid (2-0) et rejoint Manchester City en finale – Eurosport.fr

Spread the love
Ce sera donc une finale de C1 aux airs de Premier League. Après la qualification, mardi, de Manchester City, Chelsea a validé son ticket pour Istanbul, ce mercredi, en s’imposant 2-0 (3-1 au total) face au Real Madrid, en demi-finale retour de Ligue des champions à Stamford Bridge. Les Blues ont dominé de bout en bout la rencontre en mettant de nombreuses fois Thibaut Courtois à contribution. Timo Werner a ouvert le score à la retombée d’une barre transversale de Kai Havertz (28e, 1-0), avant que Mason Mount ne crucifie les Madrilènes en toute fin de match (85e, 2-0). Thomas Tuchel disputera donc une deuxième finale consécutive de Ligue des champions après celle jouée avec le PSG l’année dernière.

Ligue des champions

La dernière bataille de ce Real-là

IL Y A UN JOUR

Werner (enfin) buteur en C1

Malgré les retours d’Eden Hazard, Ferland Mendy ou encore Sergio Ramos, le Real Madrid n’a pas su trouver la clef offensive pour déstabiliser un bloc londonien parfaitement organisé. Pourtant, la possession de balle a rapidement été pour la Casa Blanca (64% au total). Mais ce sont les Blues qui se sont montrés bien plus réalistes, notamment en contre. C’est d’abord sur une récupération au milieu de terrain que Timo Werner a cru ouvrir la marque (18e), avant de voir le drapeau de l’arbitre de touche se lever.

Mais l’attaquant allemand a poursuivi ses efforts, qui ont ensuite payé. Au terme d’une action lancée par l’inévitable N’Golo Kanté, Kai Havertz a trouvé la barre transversale de Courtois avant de voir le ballon redescendre juste devant le but madrilène, où se trouvait, esseulé, Timo Werner qui n’avait plus qu’à pousser le ballon de la tête au fond des filets (28e, 1-0). L’ancien attaquant de Leipzig, désormais à 12 buts cette saison, n’avait plus marqué en Ligue des champions depuis son doublé face à Rennes en novembre 2020.

Timo Werner buteur face au Real

Crédit: Getty Images

Puis, tandis que les joueurs de Zidane poussaient pour revenir au score, les Blues ont enchaîné les occasions en contre-attaque. Une deuxième barre trouvée par Havertz (47e), un tir de Mount bien trop haut devant Courtois (54e), un face-à-face manqué entre Havertz, Werner et le portier belge auteur d’une incroyable sortie (60e)… Impossible de croire que Chelsea n’ait pas converti l’une de ces actions. Et pourtant… La délivrance est finalement venue de Mason Mount, à la réception d’un centre en retrait à ras de terre de Pulisic. Le milieu a frappé fort en plein centre de la cage (85e, 2-0) pour anéantir les espoirs espagnols.

Benzema bien trop seul offensivement

Dépassés par la vitesse des Anglais, les Madrilènes n’ont jamais réussi à se montrer dangereux collectivement. Comme à l’aller, ils s’en sont alors remis à Karim Benzema pour tenter de se sauver. Mais le buteur tricolore, qui aurait pu scorer une nouvelle fois, a buté sur la muraille Edouard Mendy ; d’abord en frappant en pivot à l’entrée de la surface (26e), puis de la tête sur un centre venant de l’aile droite (36e).

Au total, les joueurs de la capitale espagnole ont tiré 8 fois au but, contre 14 pour les Blues. Mais avec 5 frappes cadrées de chaque côté, le réalisme londonien a parlé. Thomas Tuchel retrouvera donc le Manchester City de Pep Guardiola, le 29 mai à Istanbul, en finale de la Ligue des champions. Mais un amuse-gueule se profile déjà ce week-end, puisque les deux équipes anglaises se retrouveront, samedi, à l’Etihad Stadium pour une rencontre de Premier League.

Ligue des champions

Toujours indissociables : Tuchel, une réussite bâtie sur celle de Thiago Silva

IL Y A UN JOUR

Liga

Le Real reste au contact, Varane touché

01/05/2021 À 20:50

Leave a Reply