Liban : la communauté internationale promet 370 millions de dollars d’aide supplémentaire à la population – Franceinfo

Spread the love

Retrouvez ici l’intégralité de notre live #LIBAN

20h14 : Voici le point sur les infos à suivre ce soir :

Fêtes interdites dans une partie de la Corse, hausse des capacités hospitalières en Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Occitanie : en pleine saison touristique, le pourtour méditerranéen a renforcé son dispositif pour lutter contre la flambée de Covid-19.

• Les pays participants à la Conférence de soutien au Liban, organisée par la France et l’ONU, se sont engagés à apporter environ 370 millions de dollars d’aide à la population. A Beyrouth, huit personnes ont été hospitalisées dans des heurts entre les forces de sécurité et des centaines de manifestants venus marquer le premier anniversaire de l’explosion du port.

• Le Conseil d’Etat condamne l’Etat à verser 10 millions d’euros à des associations chargées de veiller sur la qualité de l’air en France.

Nouvelle médaille aujourd’hui pour le clan français, la 25e, en voile, avec Aloïse Retornaz et Camille Lecointre. Autres performances remarquables : le carton plein des sports collectifs avec la qualification pour les demi-finales des handballeuses d’Olivier Krumbholz et des basketteuses de Valérie Garnier. Voici le bilan du jour des Frenchies à Tokyo !

20h36 : Au moins six personnes ont été hospitalisées et des dizaines d’autres ont été prises en charge près du Parlement libanais lors de cette manifestation, a souligné la Croix-Rouge en début de soirée.

19h01 : Une importante manifestation a lieu à Beyrouth, un an jour pour jour après l’explosion survenue dans le port de la ville. Plusieurs milliers de personnes se rassemblent près du Parlement, certains tentent même de franchir les barbelés et les blocs de béton érigés en mur qui bloquent les différentes entrées menant vers le bâtiment.

18h54 : Les pays participants à la Conférence de soutien au Liban, organisée aujourd’hui par la France et l’ONU, se sont engagés à apporter environ 370 millions de dollars (environ 313 millions d’euros) d’aide à la population, annoncent les organisateurs dans un communiqué.

18h22 : Mais il est déjà 18 heures à la montre ! C’est le moment de faire un point sur l’actualité.

• Les appels à la grève contre l’obligation vaccinale et l’extension du pass sanitaire se multiplient. Les syndicats Sud et CGT demandent aux membres du personnel des secteurs de la santé, du médico-social et du social à une grève nationale la semaine prochaine.

• Direction le dernier carré pour les basketteuses et les handballeuses qui ont validé leurs tickets pour les demi-finales. Kevin Mayer, diminué, est de son côté 5e après la première journée du décathlon.

• Le Conseil d’Etat condamne l’Etat à verser 10 millions d’euros à des associations chargées de veiller sur la qualité de l’air en France.

• Les Etats-Unis promettent à leur tour près de 100 millions de dollars d’aide supplémentaire à la population du pays, annonce Joe Biden lors de la conférence internationale organisée un an jour pour jour après l’explosion au port de Beyrouth.

17h40 : “Aujourd’hui, il faut faire peser au-dessus de leurs têtes une épée de Damoclès. Il faut se montrer beaucoup plus ferme envers eux. Il ne faut plus croire en leurs promesses. Il faut véritablement les sanctionner et leur mettre une pression extrêmement intense.

Pour le directeur du département de sciences politiques de l’université Saint-Joseph de Beyrouth et directeur de recherche à l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris) Karim-Emile Bitar, il n’y a plus le choix : il faut mettre les dirigeants libanais face à leurs responsabilités. “La classe politique libanaise fait preuve de beaucoup de roublardise”, a-t-il déploré au micro de franceinfo.

18h16 : Le président américain, Joe Biden, annonce à son tour 100 millions de dollars d’aide supplémentaire pour le pays, soit un peu plus de 84 millions d’euros. Mais “aucune aide ne sera jamais suffisante si les responsables politiques du Liban ne s’engagent pas à faire le dur mais nécessaire travail de réformer l’économie et combattre la corruption”, a prévenu le chef d’Etat lors de la conférence spéciale organisée un an après l’explosion au port de Beyrouth.

16h40 : “Malgré tout ce qu’on pourra nous promettre, cela restera un pansement sur une plaie béante. Les besoins du Liban aujourd’hui se comptent en dizaines de milliards.”

Emmanuel Macron a promis que la France allait offrir 100 millions d’euros d’aide à la population libanaise, lors de la conférence internationale sur le Liban, mais pour la spécialiste, les besoins sont largement supérieurs à cette somme. “Le plus difficile dans ce genre d’événement, c’est moins de sécuriser les promesses de dons que d’assurer les décaissements”, complète-t-elle.

Le président Emmanuel Macron lors de la conférence internationale sur le Liban, par visioconférence, mercredi 4 août. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)

(CHRISTOPHE SIMON / AFP)

14h30 : En plus de l’aide financière accordée, le président français a précisé que 500 000 doses de vaccin contre le Covid-19 seraient prochainement envoyées dans le pays, pour lui permettre de lutter au mieux contre l’épidémie.

14h29 : Après l’annonce d’une nouvelle aide de 100 millions d’euros à destination de la reconstruction du Liban, le président Emmanuel Macron a assuré qu’il n’y aurait “aucun chèque en blanc au bénéfice du système politique libanais” et que ces aides bénéficieraient à la population libanaise.

Emmanuel Macron s'est exprimé depuis le fort de Brégançon lors d'une conférence internationale sur la situation du Liban, tenue à distance avec des représentants d'une quarantaine d'États et d'organisations internationales. (CHRISTOPHE SIMON / POOL / AFP)

(CHRISTOPHE SIMON / POOL / AFP)

14h05 : C’est le moment de faire le point sur l’actualité en ce début d’après-midi, alors que 14 heures viennent de sonner.

• Le plan blanc a été déclenché en région Provence-Alpes-Côte d’Azur après la recrudescence des cas de Covid-19, notamment dans les Alpes-Maritimes.

Emmanuel Macron promet 100 millions d’euros de “nouveaux engagements en appui direct à la population” du pays, un an après la catastrophe qui a ravagé le port de Beyrouth et plusieurs quartiers de la ville.

• Les Françaises Aloïse Retornaz et Camille Lecointre ont remporté la médaille de bronze en voile, dans la catégorie 470. Malgré une douleur au dos, Kevin Mayer est quatrième après les quatre premières épreuves du décathlon.

• En Turquie et à Chypre, d’intenses vagues de chaleur ont provoqué des températures supérieures à 50 °C pour la deuxième fois en un mois, annonce l’Agence spatiale européenne.

13h57 : Alors que les Libanais se souviennent, un an après, de la catastrophe qui a fait 214 morts et plus de 6 500 blessés, après une explosion d’un stock de nitrate d’ammonium dans le port de Beyrouth, cet accident a été l’occasion de questionner la sécurité des stocks de nitrate d’ammonium en France, comme vous l’explique Boris Hallier.

Un stockage de nitrate d'ammonium découvert dans un hangar, en 2001 (illustration). (BEP/OUEST FRANCE/MAXPPP)

13h02 : Un an après la catastrophe, l’heure n’est pas encore à la reconstruction des quartiers dévastés. “On ne peut pas passer à autre chose comme ça”, insiste Youssef Tohmé, architecte-urbaniste à Beyrouth. Christian Chesnot s’est rendu sur place et a rencontré ces habitants qui tentent de se reconstruire.

"On ne peut pas reconstruire une ville si on a pas vu pourquoi on est arrivé là", estime l'architecte-urbaniste libanais Youssef Tohmé. (AFP)

(AFP)

12h43 : Un an après l’explosion au port, qui a ravagé une partie de Beyrouth, faisant 214 morts et plus de 6 500 blessés, de nombreux quartiers de la capitale libanaise portent encore les stigmates de la catastrophe. Franceinfo revient en images sur ces lieux toujours meurtris par le drame.

(HUSSAM SHBARO / ANADOLU AGENCY / ROBIN TUTENGES / HANS LUCAS / AFP)

12h43 : Emmanuel Macron dénonce également “le pari du pourrissement” opéré par les dirigeants libanais. Il évoque même une “faute historique et morale” de leur part, face à la situation du pays.

12h21 : Le président de la République s’exprimait à l’occasion d’une conférence internationale organisée un an jour pour jour après la catastrophe au port de Beyrouth. Il s’est montré assez virulent à l’égard du gouvernement libanais, évoquant des “dysfonctionnements inqualifiables”. Au sujet de l’explosion qui a touché le port, il a rappelé que les dirigeants libanais étaient “redevables de la vérité”.

12h14 : Emmanuel Macron annonce 100 millions d’euros de “nouveaux engagements en appui direct à la population du Liban”.

<

p id=”lmsg-610a678e5ff4e9a0998f7837″ class=”message custom”>12h19 : “La crise que vit le Liban n’est pas une fatalité, elle résulte de toutes les failles d’un modèle qui s’est détourné de l’intérêt général. Toute la classe politique n’a eu de cesse de l’aggraver.

“Le Liban mérite définitivement mieux” que de vivre de la solidarité internationale, selon le président de la République, qui ne mâche pas ses mots à l’occasion d’une conférence internationale organisée un an jour pour jour après la catastrophe au port de Beyrouth.

Leave a Reply