LG déterre la hache de guerre à l'encontre d'HiSense

LG Electronics hausse le ton. Le constructeur sud-coréen a déposé une plainte contre Hisense, au motif que son homologue chinois, spécialisé dans la production de téléviseurs, aurait violé ses brevets relatifs à la télévision, comme l’a annoncé ce mardi l’état-major de LG Electronics. Le fabricant d’électronique sud-coréen a ainsi intenté une action en justice contre son rival chinois devant la juridiction de Californie  pour avoir prétendument violé quatre brevets, sans toutefois avoir communiqué le montant des dommages-intérêts réclamés.

Dans le détail, le premier brevet dont il est question dans cette affaire concerne la technologie d’assemblage des luminaires LED, utilisée pour transférer les rétroéclairages LED sur un panneau LCD de manière stable. Le deuxième brevet concerne pour sa part la technologie d’interface utilisateur qui aide les utilisateurs à reconnaître les dispositifs de tierces parties – comme les lecteurs DVD ou les ordinateurs – dès lors que ces derniers sont connectés au téléviseur, tandis que le troisième brevet concerne de son côté la technologie qui rend les images plus nettes sur les écrans. Enfin, le dernier brevet contesté concerne la technologie qui augmente les taux de transfert de données Wi-Fi sur les téléviseurs.

LG affirme que la majorité des téléviseurs vendus par Hisense aux États-Unis utilisent ces brevets. L’état-major du constructeur coréen a déclaré avoir envoyé des avertissements et des demandes de pourparlers “à plusieurs reprises” à Hisense plus tôt cette année. Sans réponse de la part de la société chinoise, accusée d’avoir agi “sans sincérité”, forçant l’entreprise à intenter des poursuites judiciaires. Branle-bas de combat du côté de LG, qui a indiqué dans un communiqué vouloir désormais “protéger agressivement” ses brevets.

LG toujours derrière Samsung

Pour rappel, LG est le deuxième plus grand fabricant de téléviseurs au monde après Samsung, mais ses bénéfices ont été réduits à néant par son rival et d’autres constructeurs chinois au début de cette année.  Au cours du deuxième trimestre, LG a vu ses expéditions diminuer de 700 000 unités par rapport au trimestre précédent, ce qui a alarmé l’ensemble de l’entreprise, car c’est généralement au deuxième trimestre que les fabricants de téléviseurs enregistrent leur meilleure performance en raison du lancement de nouveaux produits à leurs prix les plus élevés. LG a vu ses bénéfices diminuer de moitié au deuxième trimestre par rapport à la même période l’an dernier.

Hisense, quant à elle, est devenue la cinquième entreprise mondiale en termes de chiffre d’affaires et la quatrième en termes de volume d’expédition. Selon IHS Markit, Samsung détenait la plus grande part du marché mondial des ventes de téléviseurs au cours du deuxième trimestre, avec 31,5 % de part de marché. Viennent ensuite LG (16,5 %) et Sony (8,8 %), mais les fabricants chinois TCL et Hisense ne sont pas loin derrière, avec respectivement 6,3 % et 6,2 % de part de marché.  En termes de part de marché d’expédition, Samsung a vu sa part s’élever à 19,4 % du marché au même trimestre, tandis que LG a terminé deuxième avec 12,4 %. TCL et Hisense, quant à eux, se sont classés respectivement troisième et quatrième, contrôlant 9,4 % et 7,3 % du marché.

Reste que LG s’est depuis quelque peu remis de ce revers, ses bénéfices du troisième trimestre n’étant que légèrement inférieurs à ceux de l’année précédente. Lors de l’annonce des résultats du troisième trimestre de son exercice en cours, LG s’est dit optimiste et a promis d’offrir une “structure de profit stable” pour sa gamme de téléviseurs OLED qui serait à la mesure d’un appareil de consommation haut de gamme pour assurer sa croissance future.

Article “LG enters US patent dispute against Hisense” traduit et adapté par ZDNet.fr

Advertisements
Spread the love

Leave a Reply