L’évolution des interrupteurs de courant : voyage dans le temps

Un bouton d’éclairage est un interrupteur qu’on utilise la plupart du temps à l’extrémité du câblage électrique pour allumer ou éteindre une lampe, un appareil qui doit rester branché en permanence ou une rallonge électrique. L’interrupteur qui sert à l’éclairage pour allumer ou étendre les lampes de chevet ou les lampadaires, peut être situé dans la douille, sur la base ou directement en face du cordon.

L’invention des interrupteurs dans le passé

C’est Thomas Edison, le personnage emblématique du développement de l’ampoule électrique, qui a créé l’interrupteur qui fut le tout premier interrupteur électrique. Edison a développé plusieurs composants électroniques pour les affichages lumineux pour les célébrations du Nouvel An de l’année 1880. Certaines de ces pièces ont par la suite été modifiées.

Le commutateur va-et-vient a été développé par l’ingénieur britannique John Henry Holmes peu de temps après que Thomas Edison a inventé son propre interrupteur. Cet interrupteur a permis une meilleure durabilité et une réduction de l’accumulation de résidus provoqués par les arcs électriques. Il a en outre l’avantage d’ accélérer la commutation en raccourcissant le temps nécessaire pour que les contacts électriques de deux circuits se rejoignent. Les commutateurs de type va-et-vient ont pris de l’importance dans la seconde moitié du 19e siècle.

L’interrupteur à bascule a été créé en 1917 par les New-Yorkais Maurice Goldberg et William J. Newton et conçu pour offrir une amélioration par rapport à l’interrupteur va-et-vient. Les interrupteurs à bascule sont encore largement utilisés dans les solutions d’éclairage standard dans les maisons nord-américaines.

Même si les interrupteurs électroniques n’ont pas beaucoup changé depuis le début du 20e siècle, la façon dont nous les actionnons a évoluée. Par exemple, nous pouvons désormais activer à distance des commutateurs à l’aide d’environnements détectés, de signaux et d’autres équipements électriques et aux technologies informatiques.

L’évolution des différents interrupteurs

C’est dans les années 1980 que nous avons vu les interrupteurs apparaître sur le marché. Jusqu’alors, on ne les utilisait que pour allumer ou éteindre un appareil. Aujourd’hui, les interrupteurs modernes ne sont plus uniquement des activateurs ou désactivateurs, mais ils peuvent être utilisés pour une variété d’autres choses. Certains permettent la modification de la luminosité des lampes, le contrôle de la vitesse du ventilateur et même le réglage de la température du réfrigérateur ! La plupart des interrupteurs sont toujours fixés au mur, et activés par un clic mécanique, mais les progrès technologiques nous ont également permis d’utiliser des interrupteurs tactiles ou sensibles au mouvement !

Mécanisme à va-et-vient : Créé en 1884 par John Henry, le “mécanisme de rupture rapide” est le premier interrupteur jamais utilisé sur un circuit électrique d’allumage. Grace à une connexion plus rapide, ces commutateurs ont une durée de vie prolongée. Avec une utilisation aisée et un prix abordable, ces mécanismes sont encore utilisés dans de nombreux systèmes d’éclairage.

Interrupteurs à bascule : l’avènement de l’interrupteur à bascule a révolutionné la commutation électrique. C’est William J. Newton qui a créé le premier interrupteur tel que nous le connaissons encore aujourd’hui.

Interrupteur à bouton-poussoir : l’interrupteur à bouton-poussoir est une commande qui permet d’ouvrir ou de fermer un circuit électrique en enfonçant le bouton de commande, qui ouvre ou ferme le circuit électrique.

Interrupteur va-et-vient ancien modèle : l’interrupteur à bascule classique utilise un seul levier au lieu d’un bouton-poussoir. Lorsque l’interrupteur est tourné vers le bas, le circuit est interrompu et lorsqu’il est tourné vers le haut, le circuit est fermé, complétant le circuit.

Interrupteur va-et-vient moderne : cet interrupteur fonctionne en alternance, par conséquent, il est toujours utilisé sur deux éléments à la fois (c’est-à-dire 2 ampoules ou 2 ventilateurs). Les commutateurs fonctionnent constamment en opposition les uns aux autres, complétant ou désactivant un circuit.

Interrupteur à bascule : cet interrupteur est le plus populaire aujourd’hui car il offre l’avantage d’avoir une durée de vie extrêmement longue, grâce à la simplicité du circuit qu’il permet de mettre en place. En raison de son retardateur, il réduit la possibilité que les disjoncteurs déclenchent un incendie.

Gradateur : outre allumer et éteindre la lumière, le gradateur permet aussi de contrôler son intensité. Il permet de créer un éclairage d’ambiance en vous donnant la possibilité modifier la teinte de la lumière en fonction de votre humeur ! Ce type d’interrupteur a la capacité de régler l’intensité grâce à des résistances variables.

Investissez dans des interrupteurs de première qualité chez des fournisseurs spécialisés.

L’évolution des interrupteurs et leur amélioration furent longues et variées. Par conséquent, quand vous achetez un interrupteur, il est important de bien connaître vos besoins et de choisir le type d’interrupteur qui conviendra à l’usage que vous en ferez. Plusieurs fournisseurs vous proposeront des interrupteurs, mais attention, pour choisir celui qui aura l’interrupteur qui vous conviendra le mieux, rendez-vous internet et n’hésitez pas à passer un coup de téléphone ou à contacter par e-mail pour obtenir les informations qui vous seront nécessaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *