L’Europe de l’Ouest, l’autre eldorado de la SVOD

Spread the love
L’étude de Digital TV Research porte sur 122 plateformes et 18 pays. En 2025, il y aura 191 millions d’abonnements à la SVOD, soit plus du double des 90 millions d’abonnements comptabilisés fin 2019 (101 millions d’abonnements en plus). Rien qu’en 2020, le cabinet d’études estime qu’il y aura 35 millions d’abonnés supplémentaires. 

Netflix continuera de dominer le marché avec 68,49 millions d’abonnés, mais l’ajout de 25 millions d’abonnés supplémentaires se traduira par une perte de parts de marché pour la firme de Los Gatos.

Disney + continuera sa rapide expansion qui se concrétise par le lancement des autres pays d’Europe de l’Ouest en septembre 2020. Toutefois, le cabinet d’analyse prévoit un ralentissement de la croissance de Disney sur la période.

Mais l’essentiel de la croissance des 5 prochaines années est à mettre à l’actif des nouvelles plateformes comme le précise Simon Murray de Digital TV Research : « nous avons revu à la hausse nos prévisions pour la catégorie “autres” en raison de la vague de lancements prévue par des sociétés comme Hulu, Paramount+ et Peacock.»


Concernant la France, Digital TV Research comptabilise 7 services dans son étude : Netflix; Amazon Prime Video; Disney+; Apple TV+; OCS; Salto; myCanal. Le nombre d’abonnements passera de 13 millions à fin 2019 à 30 millions fin 2025. A raison de 1,54 abonnement par abonné, cela correspondrait à 20 millions d’abonnés SVOD en 2025. Comme dans la plupart des pays d’Europe, Netflix verra ses abonnés croître de 6,8 en 2019 à 10,6 millions en 2025. Disney+ parti de zéro en 2019, atteindra 5,9 millions d’abonnements en 2025. Quant à OCS, en supposant que le deal HBO soit renouvelé, passera de 3,1 millions d’abonnements à 4,8 millions. Les autres plateformes, incluant Apple TV+, Salto et myCanal auront une part de marché de 29% avec 8,7 millions d’abonnements.

Leave a Reply