Les smartphones Huawei toujours privés des applications maisons de Google

Spread the love
Les smartphones Huawei toujours privés des applications maisons de Google

Pour se prémunir contre tout téléchargement latéral, Google a de nouveau clarifié le statut de ses applications maisons les plus populaires, comme Gmail et YouTube, sur les produits Huawei, qui font toujours l’objet d’un embargo de fait des autorités américaines. Pour le géant américain, la donne est simple : ces applications ne sont tout simplement pas disponibles pour le chargement latéral sur les nouveaux appareils Huawei.

Dans un document statutaire publié sur son blog d’entreprise et alors que Huawei se prépare à une nouvelle salve de sortie d’appareils, Google réaffirme ainsi sa position soutenue depuis le printemps dernier après le placement de Huawei sur la “liste noire” de Washington. Le géant américain en a également profité pour déconseiller aux utilisateurs de smartphones Huawei de télécharger les applications non certifiées censées conduire vers ses services.

« En raison de restrictions gouvernementales, les applications et services de Google ne sont pas disponibles pour le préchargement ou le chargement latéral sur les nouveaux appareils Huawei », a ainsi indiqué Tristan Ostrowski, le directeur juridique de Google Android et Play. Celui-ci a souligné continuer à recevoir des questions sur les nouveaux modèles lancés par Huawei et leur compatibilité avec les applications de Google. Il a également expliqué que les utilisateurs ne doivent en aucun cas utiliser des méthodes telles que le “sideloading” pour contourner l’interdiction.

publicité

3 000 applications pour Huawei

« En raison des restrictions gouvernementales, les nouveaux modèles d’appareils Huawei mis à la disposition du public après le 16 mai 2019 n’ont pas pu passer par ce processus de sécurité et ne seront pas préchargés avec Play Protect. Par conséquent, ils sont considérés comme “non certifiés” et ne pourront pas utiliser les applications et les services de Google », a fait savoir ce dernier.

Pour faire simple, cela signifie que les applications de Google « ne fonctionneront pas de manière fiable » sur les appareils Huawei commercialisés après le mois de mai dernier, car ces derniers sont considérés par le géant américain comme pouvant déjà être compromis. Rappelons qu’il vous est possible de vérifier si un appareil est certifié Play Protect en ouvrant l’application Google Play Store, en appuyant sur “Menu” et en cochant “Paramètres”. Il vous sera alors indiqué sur votre appareil est certifié sous l’encoche dédiée.

Alors que la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine continue, le blocus de Washington sur les produits de la firme de Shenzhen n’est pas encore prêt de se calmer. Si le constructeur chinois tente désormais d’attirer les éditeurs d’applications pour que ces derniers viennent enrichir son propre système d’exploitation, ce dernier s’avère encore relativement peu fourni. Huawei ne revendique aujourd’hui que 3 000 applications sur son OS maison… contre 2,6 millions pour Android.

Leave a Reply