Les ophtalmologues alertent sur les risques du gel hydroalcoolique pour les yeux des enfants – BFMTV

Spread the love

Les enfants sont souvent plus petits que la hauteur à laquelle sont installés les distributeurs de désinfectant. Ils peuvent recevoir des gouttelettes dans les yeux et souffrir de lésions oculaires.

Contre la diffusion de la Covid-19, les distributeurs de gel hydroalcoolique se sont imposés comme une nécessité dans les lieux publics. “Lavez-vous fréquemment les mains. Utilisez du savon et de l’eau ou une solution hydroalcoolique”, sont les recommandations du gouvernement. Mais cette pratique, qui est entrée dans les moeurs depuis maintenant plusieurs mois, comporte une part de risque, notamment pour les plus petits.

Trois enfants de moins de 4 ans opérés d’urgence

Dans Le Parisien, la société française d’ophtalmologie (SFO) sonne l’alerte concernant les lésions oculaires causées par ce désinfectant chez plusieurs enfants. “Ces distributeurs font environ un mètre de haut, et de plus en plus de petits, en voulant se nettoyer les mains, en reçoivent dans les yeux, ce qui occasionne des brûlures oculaires parfois sévères”, dépeint Laurent Kodjikian, président de la SFO.

“Il faut être extrêmement prudent”, abonde le professeur Eric Gabison de l’hôpital Fondation Rothschild qui a mis en garde, dès le 25 juillet, contre ce phénomène. “La semaine dernière, 3 enfants de moins de 4 ans ont été opérés d’urgence dans notre hôpital”, indique l’établissement sur son compte Twitter.

“Il suffit de 30 secondes pour que l’épiderme de la cornée se décolle (avec un alcool à 20%). Là, les gels hydroalcooliques en contiennent 60% à 80%”, illustre auprès du Parisien le Pr Gabison.

Nettoyer les yeux avec du sérum physiologique

Pour limiter ces incidences, l’hôpital Rothschild recommande “de mettre en place des précautions supplémentaires dans le positionnement de ces distributeurs dans les lieux publics, ainsi qu’un affichage plus précis des risques oculaires graves par solution hydroalcoolique”.

Laurent Kodjikian, de la SFO, propose quant à lui de retirer ces distributeurs “s’ils sont dans des endroits où peuvent être des enfants”.

En attendant que ces requêtes soient éventuellement prises en compte, Eric Gabison conseille de bien rincer l’oeil d’un enfant qui aurait reçu des gouttelettes de gel hydroalcoolique avec du sérum physiologique ou de l’eau, pendant au moins 30 minutes. “S’il se plaint de douleur, que son oeil est rouge ou que sa vision diminue, n’hésitez pas à aller aux urgences”, conclut-il.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV

Leave a Reply