Les mystères du laboratoire de Wuhan – Le Figaro

Spread the love

DÉCRYPTAGE – Depuis le début de la crise, le régime communiste maintient le couvercle sur le laboratoire de virologie de Wuhan, ville où a éclos la pandémie.

Vue aérienne de l’institut de virologie de Wuhan.
Vue aérienne de l’institut de virologie de Wuhan. HECTOR RETAMAL/AFP

Correspondant à Pékin

Qui sème le vent récolte la tempête. Debout derrière son pupitre, Zhao Lijian a le regard tendu, ce 16 avril, assailli par les questions de la presse internationale lors du briefing quotidien du ministère des Affaires étrangères à Pékin. «Je vous rappelle que l’OMS a indiqué qu’il n’y a aucune preuve scientifique que le virus provient d’un laboratoire», balaie le porte-parole, sur la défensive. Le jeune faucon de la diplomatie chinoise tente de dégonfler la polémique qu’il a contribué à alimenter un mois plus tôt d’un tweet explosif. «L’armée américaine pourrait avoir apporté l’épidémie à Wuhan. Les États-Unis nous doivent une explication!», avait posté alors Zhao à ses 300.000 abonnés sur la plateforme, censurée en Chine. Le message déclenche la colère de Donald Trump, qui insiste pour parler du «virus chinois» en conférence de presse, attisant la colère de la deuxième puissance mondiale.

La banderille du fougueux nouveau porte-parole de Pékin a des allures de contre-feu,

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.


Abonnez-vous : 1€ le premier mois

annulable à tout moment

Leave a Reply