Les jeux vidéos peuvent être bénéfiques aux étudiants selon une étude

Spread the love

À première vue, jouer à des jeux vidéo n’est pas forcément indiqué pour réussir ses études. On peut même se dire que passer trop de temps sur un titre pourrait nuire à l’efficacité d’un élève en cassant par exemple son rythme de sommeil.

Une étude menée par des chercheurs de Serbie, du Koweït, et d’Arabie Saoudite indique pourtant le contraire. Les scientifiques se sont concentrés sur une université saoudienne dans le cadre de leur travail. Une comparaison a ensuite été établie entre les élèves qui jouaient régulièrement et ceux qui ne le faisaient pas.

Puis, à l’intérieur du groupe des gameurs, une distinction a été faite entre ceux qui jouaient beaucoup et ceux qui s’y adonnaient de manière modérée. De manière surprenante, les étudiants accros aux jeux sont aussi ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats scolaires.

Les scientifiques ont ainsi noté un comportement particulier chez ces derniers baptisé « work hard, play hard ». Ils s’octroient un système de récompense personnel : après une longue session de révision, une longue phase de gaming.

Des jeux pour apprendre

Il faut toutefois se montrer prudent en observant ces résultats qui n’ont pour l’heure pas encore été examinés par d’autres scientifiques. On peut aussi noter que cette étude n’a porté que sur un nombre limité d’élèves et qu’il serait intéressant de l’étendre un peu plus.

Pour rappel, les vertus éducatives de certains jeux vidéo ne sont en tout cas plus à démontrer. Pour ne citer que quelques exemples, on sait notamment que certains jeux gratuits de Prodigy Games peuvent apporter une aide précieuse en mathématiques. De même, Portal et Portal 2 auraient un lien avec la Physique. La franchise Assassin’s Creed permet aussi de se plonger dans des environnements d’époque et d’interagir avec les grands personnages qui ont fait l’histoire.

Enfin, la National Literacy Trust, une organisation britannique qui vise à promouvoir l’alphabétisation a récemment montré que les gameurs ont tendance à lire et à écrire d’avantage depuis qu’ils jouent.

Leave a Reply