Selon de récents retours des chaînes de production, Intel aurait du mal à produire des modems 5G, ce qui provoquerait un certain mécontentement de la part d’Apple. Malgré tout, la firme ne serait pas prête à reprendre des négociations avec Qualcomm sur la fourniture de composants pour les iPhone, et privilégierait MediaTek, afin de palier les difficultés d’Intel. Cependant, les analystes de la banque d’investissement Barclays semblent plus inspirés : ils demeurent « convaincus qu’il y [aurait] de fortes chances qu’Apple utilise Qualcomm pour le modem 5G de ses iPhone en 2020 », amenant ainsi les deux sociétés à régler leur contentieux en cours, d’une manière ou d’une autre. Une telle affirmation pourrait paraître surprenante face aux dernières auditions du procès entre la FTC et Qualcomm. [Source]

Let a comment