Les images de l’échange Brittney Griner-Viktor Bout dignes de la Guerre froide – Le HuffPost

(COMBO) This combination of files pictures created on December 8, 2022 shows US' Women's National Basketball Association (WNBA) basketball player Brittney Griner waiting for the verdict inside a defendants' cage during a hearing in Khimki outside Moscow, on August 4, 2022 and Russian arms dealer Viktor Bout waiting at a detention center of criminal court in Bangkok, on March 8, 2008. - Moscow confirmed on December 8, 2022 it had exchanged US basketball star Brittney Griner, who had been jailed in Russia, for notorious arms trafficker Victor Bout who was serving a 25-year sentence in the United States. (Photo by EVGENIA NOVOZHENINA and Saeed KHAN / various sources / AFP)
EVGENIA NOVOZHENINA, SAEED KHAN / AFP (COMBO) This combination of files pictures created on December 8, 2022 shows US’ Women’s National Basketball Association (WNBA) basketball player Brittney Griner waiting for the verdict inside a defendants’ cage during a hearing in Khimki outside Moscow, on August 4, 2022 and Russian arms dealer Viktor Bout waiting at a detention center of criminal court in Bangkok, on March 8, 2008. – Moscow confirmed on December 8, 2022 it had exchanged US basketball star Brittney Griner, who had been jailed in Russia, for notorious arms trafficker Victor Bout who was serving a 25-year sentence in the United States. (Photo by EVGENIA NOVOZHENINA and Saeed KHAN / various sources / AFP)

EVGENIA NOVOZHENINA, SAEED KHAN / AFP

Brittney Griner, à Khimki près de Moscou, le 4 août 2022 et Viktor Bout, attendant dans un centre de détention du tribunal pénal de Bangkok, le 8 mars 2008.

INTERNATIONAL – La star américaine du basket Brittney Griner, détenue en Russie depuis neuf mois, a été libérée ce jeudi 8 décembre dans le cadre d’un échange de prisonniers avec Moscou incluant le marchand d’armes russe Viktor Bout, emprisonné depuis dix ans aux États-Unis.

L’échange s’est déroulé à l’aéroport d’Abou Dhabi, aux Émirats arabes unis, selon le ministère russe des Affaires étrangères. Des images de l’échange, dignes de la Guerre froide ou d’un film d’espionnage, sont sorties en fin de journée.

Sur une vidéo des services de sécurité russes publiée par l’agence TASS que vous pouvez voir ci-dessous, sa grande silhouette dans une veste rouge avance sur un tarmac, un petit homme souriant avec une moustache grise va à sa rencontre. Des hommes en costume qui les accompagnent se saluent des deux côtés puis repartent en sens inverse. Sur les images de l’échange, la sportive apparaît les cheveux ras, sans ses longues dreadlocks habituelles.

« Il y a quelques instants, j’ai parlé avec Brittney Griner. Elle est en sécurité. Elle est à bord d’un avion. Elle est en route vers les États-Unis », avait déclaré plus tôt le président américain Joe Biden, lors d’une brève allocution à la Maison Blanche.

La basketteuse est attendue d’ici ce vendredi matin aux États-Unis. Elle a « bon moral » malgré « le traumatisme » enduré, a ajouté le président américain.

« Pensez-vous revenir un jour ici ? »

Dans une autre vidéo diffusée par la chaine pro-Kremlin RT, on voit Brittney Griner quitter sa colonie pénitentiaire sacs en main. Une gardienne lui demande en russe « Pensez-vous revenir un jour ici ? ». Des images du FSB la montrent embarquer dans un avion sous la neige, puis assurer depuis la cabine être « heureuse », précisant qu’elle ne savait pas où elle était menée.

« Tout va bien », a lui affirmé Viktor Bout à sa famille au téléphone après être arrivé en Russie, selon un court extrait diffusé sur une chaîne de télévision publique. « Je t’aime fort », a-t-il dit à sa mère, Raïssa Bout, émue.

Dans un second extrait vidéo diffusé sur la même chaîne de télévision russe, on a pu voir Viktor Bout monter à bord d’un avion. Le visage amaigri, la moustache grisonnante, il avait le sourire aux lèvres, une infirmière prenant sa température et vérifiant sa tension.

Il a été accueilli plus tard par sa famille à son arrivée à Moscou, selon des images diffusées par la chaîne d’information Rossiya 24. « Ils m’ont simplement réveillé au milieu de la nuit et m’ont dit de préparer mes affaires. Il n’y avait aucune information claire au préalable », a-t-il raconté. « Je suis arrivé ici, c’est la chose la plus importante ».

À voir également sur Le HuffPost :

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading