Les Français vaccinés vont pouvoir à nouveau voyager aux États-Unis à partir de “début novembre” – BFM Business

Spread the love

Les voyageurs internationaux entièrement vaccinés pourront se rendre aux Etats-Unis à partir de novembre prochain, a annoncé ce lundi la Maison blanche.

Bonne nouvelle pour les touristes et les voyageurs d’affaires qui souhaitent se rendre aux Etats-Unis.L’administration Biden a annoncé ce lundi que les passagers entièrement vaccinés pourront se rendre dans le pays à partir de novembre.

Cette annonce concerne tous les voyageurs internationaux.Pour autant, les Etats-Unis vont exiger des tests (réalisés dans les trois jours avant le voyage), le port du masque et un traçage pour les voyageurs en provenance de l’étranger qui sera mis en place par les compagnies aériennes.

Elles devront collecter les informations permettant de les contacter, a indiqué le coordinateur de la lutte contre la pandémie à la Maison Blanche, Jeff Zients.

Il a insisté sur le fait que cette décision, qui intervient dans un contexte de grande tension entre la France et les Etats-Unis, était “dictée par la science”.

Les Etats-Unis ont pris le temps selon lui de mettre en place un système global basé sur “les individus” et non sur des différences de traitement selon les pays de provenance.

Il n’a pas indiqué dans l’immédiat quels vaccins seraient reconnus par les Etats-Unis pour permettre l’entrée des voyageurs.

Cela marquera la fin de l’interdiction générale de voyager imposée par Donald Trump, l’ancien président américain, il y a 18 mois au début de la pandémie de Covid-19, interdiction maintenue par Joe Biden. Cette situation a provoqué une impatience croissante chez les Européens notamment, causant des situations personnelles et familiales douloureuses.

En vertu de la politique actuelle, seuls les citoyens américains, leurs familles immédiates, les titulaires d’une carte verte et ceux bénéficiant d’exemptions d’intérêt national peuvent voyager aux États-Unis s’ils ont été au Royaume-Uni ou dans l’UE au cours des 14 jours précédents.

Le changement de cap de la Maison Blanche intervient au début de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York et marque l’aboutissement de semaines d’intense diplomatie entre Washington, Londres et Bruxelles.

Le coordinateur de la lutte contre la pandémie de Joe Biden a précisé par ailleurs que les Américains non vaccinés qui reviendraient aux Etats-Unis après un séjour à l’étranger seraient eux soumis à des obligations de test encore plus strictes.Il leur sera ainsi demandé d’être testés dans la journée qui précède leur retour, et d’être testés à nouveau après leur arrivée sur le sol américain.

Olivier Chicheportiche Journaliste BFM Business

Leave a Reply