Les ennuis continuent pour CD Projekt et CyberPunk 2077

Spread the love

Alors que l’on pensait que les choses pourraient se calmer un peu au début de cette année 2021, cela reste très difficile pour CD Projekt Red et l’affaire autour de CyberPunk 2077. Après le retrait des ventes de la version PS4 sur le PlayStation Store, la menace d’investisseurs de déposer plainte auprès du studio pour publicité mensongère ou encore les nombreuses demandes de remboursement du jeu… CD Projekt Red termine assez mal son année 2020 et ne parvient pas à mieux débuter l’année 2021.

Aujourd’hui, c’est une agence gouvernementale polonaise qui menace le studio d’une lourde amende si ce dernier vient à ne pas collaborer.

CD Projekt Red sous la menace d’une lourde amende

Co-Fondateur CD Projekt Red CyberPunk 2077 Excuses

© Presse-citron.net

C’est donc l’agence polonaise Urząd Ochrony Konkurencji i Konsumentów (UOKiK), une agence chargée de la protection des consommateurs en Pologne qui vient de mettre un coup de pression à CD Projekt dans l’affaire CyberPunk 2077. Un dossier que l’agence compte traiter avec beaucoup d’attention suite aux versions bâclées du jeu sur PS4 et Xbox One qui ont en plus de cela été dissimulées jusqu’à leur sortie. Dans un communiqué, l’UOKiK annonce :

Traduction du Communiqué de l’agence Urząd Ochrony Konkurencji i Konsumentów (UOKiK) :

Nous demandons à CD Projekt RED de nous expliquer les problèmes rencontrés, et de détailler les actions qu’ils comptent mettre en place. Nous allons vérifier leurs méthodes de travail pour qu’ils apportent des corrections pour résoudre les problèmes qui empêchent le jeu de tourner correctement sur les différentes consoles du marché. Enfin, nous allons leur demander quelles méthodes ils comptent mettre en place pour répondre au mécontentement des consommateurs qui n’ont pas été satisfaits par leur achat et se sont plaints auprès de l’éditeur.  

Nous comprenons mieux la prise de parole de Marcin Iwinski, co-fondateur de CD Projekt Red qui s’adressait aux joueurs via une vidéo pour expliquer pourquoi le lancement du jeu fut raté, quels étaient les problèmes et quels étaient les plans 2021 autour de CyberPunk 2077 avec les mises à jour correctrices, les DLC offerts et la mise à jour next-gen à venir. Finalement, le studio ne s’adressait pas vraiment aux joueurs et à la communauté, mais surtout à l’agence polonaise.

Et nous comprenons encore mieux pourquoi CD Projekt n’a pas tardé à réagir. En effet, l’Urząd Ochrony Konkurencji i Konsumentów (UOKiK) menace le studio d’une lourde amende à hauteur de 10% des revenus de l’année 2020 ! Quand on sait que le jeu s’est écoulé à 13 millions d’exemplaires en quelques jours malgré la polémique, la réaction rapide de CD Projekt Red est compréhensible.

Reste à savoir maintenant si cela suffira et surtout si les deux gros patchs attendus pour janvier et février parviendront à résoudre les nombreux problèmes.

6.5 / 10

NOTE

Leave a Reply