Les effets du télétravail sur la transformation numérique : quelles répercussions ?

Spread the love
Les effets du télétravail sur la transformation numérique : quelles répercussions ?

La crise sanitaire a engendré une situation d’urgence technologique. Selon un récent sondage AppDynamics, 76% des DSI français déclarent que la Covid-19 a créé une forte pression technologique et 78% d’entre-deux confirment que la situation a mis en lumière des faiblesses dans leur stratégie numérique.

Bien que cette résilience fût essentielle pour maintenir un certain niveau d’activité pendant les périodes de confinement, elle a donc contribué à fragiliser la cyber-sécurité des entreprises françaises. La mise en place, dans l’urgence, de nombreux outils numériques, n’a pas permis d’instaurer une véritable stratégie de digitalisation. La pandémie a donc non seulement montré les faiblesses des réseaux d’entreprises, mais a aussi engendré l’apparition de nouvelles failles, comme le simple fait de connecter un ordinateur professionnel à un réseau wifi personnel. Les réseaux domestiques sont en effet rarement aussi sécurisés que les réseaux professionnels.

De plus, les sauvegardes automatiques vers les serveurs de l’entreprise ne sont pas forcément maintenues. Ce n’est ici qu’un exemple, les risques sont encore plus grands lorsque les collaborateurs n’ont pas de PC portables professionnels et doivent se connecter depuis des terminaux personnels qui ne sont pas, ou peu, protégés.

Ces failles expliquent pourquoi les cybercriminels ont été encore plus actifs qu’à l’accoutumé. Ils ont mené au cours des derniers mois des attaques toujours plus sophistiquées et dévastatrices. L’agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) a enregistré un nombre d’attaques de rançongiciels multiplié par quatre en un an : 192 attaques ont été répertoriées en 2020 contre 54 sur toute l’année 2019.

Plusieurs cas de ransomwares ont fait la une des journaux depuis un an. Mais ce ne sont pas les seuls types d’attaques ayant augmenté pendant la période du confinement : phishing, DDoS, malwares en tout genre, les pirates informatiques s’en sont donnés à cœur joie pour atteindre les entreprises et leur personnel.

Et au final, 80% des PME et ETI françaises n’ont pas de plan de réponse aux incidents robustes, selon l’étude menée en 2020 par Ponemon Institute et IBM. Il n’est soit pas assez complet (24 %), soit pas assez formalisé (31 %), soit inexistant (25 %) mais tous sont conscients que ce constat est devenu une priorité.

publicité

Le télétravail : accélérateur de transformation numérique ?

Dans une étude publiée récemment par Citrix, on apprend que, selon 80 % des responsables informatiques français, l’adoption rapide du télétravail a accéléré la transformation numérique au sein de leur organisation. L’urgence technologique a en effet permis aux entreprises de mettre le pied à l’étrier en matière d’outils numériques.

Bien qu’il ait engendré des vulnérabilités, le télétravail reste intrinsèquement compatible avec la cybersécurité. Il entraîne simplement de nouveaux enjeux à appréhender et à traiter. La transformation numérique constitue justement une réponse sur le long terme à ce défi. Car, si cette dernière facilite le travail à distance, elle permet avant tout d’en assurer la sécurisation via des accès cryptés, un contrôle granulaire des droits d’accès ou encore une meilleure visibilité et traçabilité des données.

Les défis organisationnels et structurels du télétravail

En plus de renforcer la sécurité, la transformation numérique impacte directement les méthodes de travail au sein d’une entreprise, en mettant la collaboration à l’honneur. Il s’agit là d’un facteur important pour préserver le lien social en entreprise.

En effet, un bon projet de transformation numérique doit prendre en compte l’aspect humain avant de mettre en place tout outil numérique. On cherche d’abord à s’interroger sur les besoins du collaborateur, à la fois au niveau de ses missions « métier » mais aussi de ses interactions en interne. Ainsi, l’entreprise peut mettre en place des nouvelles méthodes de management, des nouveaux process et des nouveaux outils dont la combinaison permettra à la fois d’atteindre plus facilement les objectifs et de répondre aux demandes des salariés.

Et pour y parvenir avec succès, elle doit se faire accompagner par des experts de la cybersécurité qui, dans un premier temps, lui permettra de bénéficier d’une protection totale des données et d’un plan de continuité de sauvegarde pour assurer la continuité de l’activité et éviter toute interruption.

Leave a Reply