Les cosmonautes russes ont creusé des trous dans une paroi de l’ISS

Spread the love

Le 29 août 2018, une fuite d’oxygène est repérée sur le vaisseau Soyouz qui est amarré à l’ISS. Un trou de seulement quelques millimètres que les cosmonautes sont parvenus à réparer très rapidement. Dans un premier temps, la piste de l’accident est évoquée.

Toutefois, la Russie prend rapidement la parole afin d’annoncer l’ouverture d’une enquête pour sabotage. Au cours des 12 mois après cette affaire, la Russie restera silencieuse jusqu’à déclarer en septembre 2019 qu’elle savait ce qui s’était passé, mais qu’elle ne s’en expliquerait pas publiquement.

Si nous n’avons jamais su ce qu’il s’est réellement passé en ce jour du 29 août 2018, une nouvelle histoire de trou dans l’ISS vient de tomber. Une nouvelle fois, la Russie est au coeur de l’affaire, bien qu’il ne s’agisse dans ce cas ni d’un accident ni d’un sabotage. Les cosmonautes russes actuellement à bord de l’ISS tentent de soulager la fissure présente dans le module Zvezda en forant de petits trous à proximité.

Une technique reconnue

Cette technique connue sous le nom de “forage d’arrêt” est parfois utilisée dans l’aviation ou encore pour empêcher qu’une fissure de pare-brise ne devienne trop importante. Un spécialiste du centre de contrôle de mission de Moscou indique au cosmonaute Sergey Ryzhikov : “Nous partons du trou supérieur… Lorsque vous êtes prêt, vous pouvez commencer”. Ensuite, Sergey Ryzhikov répond à cette indication en déclarant : “Le forage est terminé, tout est en ordre”.

La faille dans le module Zvezda a été repérée pour la première fois en 2019. Cependant, la NASA et l’agence spatiale russe Roscosmos, ont toujours affirmé que les astronautes n’ont jamais été en danger. Il est quand même important de préciser que cette faille a causé une baisse de la pression atmosphérique à bord de la station, ce qui a poussé l’équipage à réclamer plus d’oxygène. La NASA n’a pas hésité à utiliser Dextre, un robot conçu par l’Agence spatiale canadienne, pour examiner cette faille de l’extérieur.

Leave a Reply