Les bloqueurs de publicité ont toujours la cote sur Firefox

Spread the love
Les bloqueurs de publicité ont toujours la cote sur Firefox

Année après année, le succès des bloqueurs de publicité ne se dément. Plusieurs bloqueurs de publicité sont arrivés en tête de la liste de Firefox des extensions de navigateur les plus populaires et les plus innovantes de 2021.

Firefox détermine quelles extensions sont “les plus populaires” en calculant leur nombre moyen d’utilisateurs quotidiens tout au long de l’année. Adblock Plus a enregistré une moyenne de 6,1 millions d’utilisateurs quotidiens, tandis qu’uBlock Origin a enregistré une moyenne de 5 d’utilisateurs tout au long de l’année 2021.

Firefox note qu’uBlock Origin est sur les talons d’Adblock Plus, réduisant l’écart entre les deux au fur et à mesure de l’année. Firefox estime que l’extension pourrait dépasser Adblock Plus à un moment donné en 2022.  La protection de la vie privée semble être une question importante pour les utilisateurs de Firefox. Parmi les autres extensions les plus populaires en 2021 figurent Facebook Container de Mozilla (1,7 millions d’utilisateurs quotidiens) et l’extension de suivi Ghostery (1,1 millions d’utilisateurs quotidiens).

publicité

La France dans le top 5

Les données de Firefox montrent que sur les 133 millions de visites sur addons.mozilla.org en 2021, la plupart proviennent de personnes basées en Chine et aux États-Unis. L’Allemagne, la France et la Russie ont occupé le reste du top 5. Firefox indique également que 60 % des utilisateurs russes ont installé un module complémentaire, ce qui dépasse de loin le pourcentage de toutes les autres régions.

Selon Firefox, un tiers de tous les utilisateurs ont installé un module complémentaire, et rien qu’en 2021, 127 millions de modules complémentaires ont été installés. Firefox a également mis en avant plusieurs extensions qui répondent aux “normes de Mozilla en matière de sécurité, d’utilité et d’expérience utilisateur.” La liste comprend des modules complémentaires d’organisation d’onglets comme Sidebery et Tab Stash, ainsi que des outils de conception de sites Web comme Stylebot et automaticDark.

En octobre, l’équipe du navigateur Firefox de Mozilla a pris des mesures contre les modules complémentaires malveillants. L’équipe a bloqué ceux qui utilisaient à mauvais escient l’API du proxy du navigateur, que le logiciel utilise pour gérer la manière dont le navigateur se connecte à Internet.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply