Les apps de rencontre sont-elles efficaces pour rencontrer le grand amour ? Ces chiffres sèment le trouble

Les applis de rencontres comme Tinder, Bumble ou Happen sont-elles vraiment efficaces pour trouver le grand amour ? Pas vraiment si l’on en croit cette étude.

sites rencontres étude
Crédits : Adobe Stock

Depuis une quinzaine d’années maintenant, les applis de rencontres comme Meetic, Tinder, Bumble ou encore Happen se sont multipliées. Pour attirer toujours plus d’utilisateurs, chacune mise sur un principe fort. Si Tinder se destine par exemple davantage aux jeunes en quête d’une aventure d’un soir, Happen vous promet plutôt de rencontrer ce/cette beau/belle inconnu(e) croisé(e) dans la rue quelques jours plus tôt.

Néanmoins, on peut s’accorder sur une chose, les applis de rencontres sont généralement perçues par le public comme un moyen de trouver l’âme soeur. Le site Stat-rencontres.fr, fondé par Pierre Giraud (un spécialiste de la data), publie régulièrement des études sur l’utilisation des sites de rencontres.

Dans son dernier rapport, le site explique avoir mené une grande étude sur l’évolution des comportements des utilisateurs européens d’applis de rencontres. L’idée étant de dresser un bilan de leur satisfaction. Pour réaliser cette étude, 5509 utilisateurs issus des différents pays du Vieux Continent ont été interrogés. 

Les applis de rencontres, entre satisfaction et déception

Il en ressort deux données intrigantes :

  • le pourcentage de couples formés via une appli de rencontres
  • le pourcentage de célibataires déçus par les applis de rencontres

Concernant la 1re catégorie, on apprend qu’au Royaume-Uni, 61,5 % des couples formés durant ces trois dernières années se sont rencontrés via une appli. On retrouve ensuite en seconde position l’Irlande avec 54,2 %. La France affiche elle un score de 47,5 %. Soit quasiment un couple sur deux !

carte sites de rencontres
Crédits : Stat-recontres.fr

Paradoxalement, si les Anglais sont donc nombreux à avoir rencontré l’âme soeur sur une appli de rencontres, ils sont globalement les plus mécontents de l’expérience offerte par Happen, Tinder ou Bumble. En effet, ils sont 51 % à avoir eu une mauvaise expérience. La France est en seconde position, avec 49 % des sondés déçus par ce genre de services. 

Comme le précise Pierre Giraud, ces chiffres s’expliquent notamment par la grande propension  d’applis de rencontres “qui se révèlent être des coquilles vides, celles fréquentées quasi exclusivement par des hommes et le comportement agressif et sexiste de certains utilisateurs”. Il faut également rappeler que les sites de rencontres sont devenus une cible idéale pour les escrocs ces dernières années. Il y a quelques jours encore, nous avons évoqué dans nos colonnes la capacité des fraudeurs à créer des profils vérifiés pour piéger leurs victimes. N’oublions pas également ces arnaques aux faux liens de vérification, utilisées pour récupérer les informations personnelles des utilisateurs.

Leave a Reply

Discover more from Ultimatepocket

Subscribe now to keep reading and get access to the full archive.

Continue reading