Légers, pas de perte d’odorat, grosse fatigue… Ce que l’on sait sur les nouveaux symptômes liés au variant O – L’Indépendant

Spread the love

Beaucoup plus transmissible, le nouveau variant venu d’Afrique du Sud est plus difficile à détecter en raison de symptômes plus légers et avec deux signaux avant-coureurs inédits…

C’est un médecin sud-africain, Angelique Coetzee, qui a détecté pour la première fois le variant Omicron. Selon elle, deux nouveaux symptômes sont caractéristiques de la nouvelle souche du Sars-CoV-2: un pouls élevé et une fatigue intense.

Mais contrairement aux autres phases de l’épidémie que le monde connaît depuis maintenant deux ans, aucun de ses patients n’a connu la perte typique du goût ou de l’odorat.

C’est à Pretoria que le Dr Angelique Coetzee a remarqué pour la première fois, au début du mois de novembre que des patients positifs au coronavirus présentaient une multitude de symptômes étranges. 

Ainsi, aucun de ses patients n’a manifesté une perte du goût ou de l’odorat, ce qui est caractéristique des versions précédentes de la Covid-19. Ils présentaient par ailleurs des signaux inhabituels comme une fatigue intense et un rythme cardiaque élevé. 

“Leurs symptômes étaient si différents et si légers de ceux que j’avais traités auparavant”, a déclaré le Dr Coetzee au Telegraph

C’est une famille de quatre personnes qui a poussé le médecin à alerter les autorités sanitaires de son pays. Tous les quatre étaient positifs au coronavirus et présentaient  une fatigue intense.

Les premiers éléments du variant sont analysés de manière très précise actuellement afin d’évaluer son éventuelle dangerosité. Le Dr Coetzee évoque, elle, des symptômes légers. Tous les patients traités par le Dr Coetzee ont fini “par se rétablir”. Et le médecin sud-africain d’évoquer le cas d’un enfant de six qu’elle était tout près d’hospitaliser. “Finalement, deux jours plus tard, il était totalement rétabli”. Mais c’est sur un public plus âgé que le médecin craint les dégâts de ce variant. 

Cette semaine, l’OMS a qualifié Omicron de variant préoccupant. Cette souche serait beaucoup plus contagieuse que toutes celles observées jusqu’ici.

Leave a Reply