L’édition 2021 du Mobile World Congress de Barcelone décalée au mois de juin prochain

Spread the love
L'édition 2021 du Mobile World Congress de Barcelone décalée au mois de juin prochain

La grand-messe des télécommunications mondiales, le World Mobile Congress (MWC), qui se déroule en principe au mois de mars, vient d’être décalé en raison de la crise sanitaire actuelle. Les organisateurs du salon viennent en effet de reporter son édition 2021 de mars à juin, alors même que son édition 2020 avait déjà dû être annulée en raison de la pandémie de Covid-19 que nous subissons depuis le début de l’année.

“Nous allons ajuster la programmation de nos évènements et déplacerons notre vaisseau amiral, le MWC 2021, du 28 juin au 1er juillet 2021, ici à Barcelone”, a indiqué en conférence de presse John Hoffman, membre de la direction de GSMA, l’association internationale d’opérateurs télécoms à l’origine du salon.

Conséquence : l’autre salon organisé par GSMA, prévu en juin à Shanghai (Chine) et centré sur le marché asiatique, sera avancé à fin février et permettra de “mettre à l’épreuve les procédures de sécurité” sanitaire conçus pour l’organisation. L’édition 2021 du MWC Shanghai aura désormais lieu du 23 au 25 février 2021, tandis que son édition barcelonaise, la plus attendue, se déroulera désormais du 28 juin au 1er juillet 2021.

publicité

“La demande est toujours là”, assurent la GSMA

“Avec une perspective mondiale en constante évolution et après consultation de notre conseil d’administration, de nos membres et de nos principaux exposants, nous avons pris la décision prudente de reprogrammer le MWC21 de Shanghai en février et le MWC21 de Barcelone en juin”, a ainsi expliqué Mats Granryd, le directeur général de la GSMA, dans un communiqué de presse publié ce mercredi. Ce dernier a indiqué avoir pris cette décision en concertation avec les autorités espagnoles et catalanes, ainsi qu’avec la municipalité de Barcelone, alors même que l’Espagne souffre actuellement d’une très mauvaise situation épidémiologique.

Pour rappel, la GSMA avait déjà dû annuler l’édition 2020 du salon en février dernier, alors que l’Europe se situait à l’épicentre de l’épidémie, et cela moins de deux semaines avant l’ouverture de ce rendez-vous réunissant plus de 100 000 personnes. En ce qui concerne l’édition 2021 du salon, les organisateurs assurent compter sur une “demande très forte” de la part du public et des exposants.

“Jusqu’ici, nous avons signé des contrats avec 78 de nos 100 principaux exposants et nous en attendons plus. Personnellement, je crois qu’autour de 83 ou 85 viendront ici”, a indiqué à l’AFP la direction de la GSMA, citant notamment des géants tels que Huawei, Ericsson et Nokia.

Leave a Reply