Le train du départ en vacances, le bonheur au bout du quai – Le Figaro

Spread the love

Réservé aux abonnés

CES MOMENTS QUI FONT NOTRE ÉTÉ (2/6) – On les attend toute l’année, ces petits rituels qui nous font nous sentir en vacances et nous permettent de déconnecter.

«Vos vacances ne commencent pas au premier coucher de soleil avec vue sur le jardin mais quand vous prenez la direction de la gare».
«Vos vacances ne commencent pas au premier coucher de soleil avec vue sur le jardin mais quand vous prenez la direction de la gare». Charlotte Paroielle / Le Figaro.

Vos parents habitent dans le Sud. Quel Sud ? Après quelques années passées à Paris, vous avez fini par comprendre que vous aviez tout intérêt à laisser planer le mystère. Et désormais, vous provoquez à chaque fois votre petit effet lorsque vous glissez au détour d’un verre: «Je descends dans le Sud». Vos compagnons du moment vous y imaginent déjà. Mais pour vous, l’essentiel est ailleurs. Pas dans le «Sud», mais dans le «Je descends». Vos vacances ne commencent pas au premier coucher de soleil avec vue sur le jardin bien taillé de votre père, mais quand vous saluez une dernière fois vos collègues avant de sauter dans le métro, direction la gare.

Une fois arrivé dans le hall, vous respirez profondément et vous soupirez d’aise. Vous êtes plus qu’à l’heure et libre de faire ce qu’il vous plaît. Un magazine au Relay ? Un sandwich chez Paul ? Un café de Starbucks ? Tout vous est permis, et ces simples achats d’agrément vous propulsent déjà très loin de votre cantine d’entreprise.

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.


Abonnez-vous : 1€ pendant 2 mois

Annulable à tout moment

Leave a Reply