Le télétravail stimule toujours les ventes de PC traditionnels

Spread the love
Le télétravail stimule toujours les ventes de PC traditionnels

Les usages accrus du numérique à la maison pour travailler, étudier et se divertir ont entraîné une bonne progression des ventes de PC pendant la pandémie. Le marché des PC traditionnels est en déclin depuis longtemps, en grande partie à cause de l’essor des smartphones et autres appareils qui rendent le poste fixe moins attrayant pour beaucoup, en particulier pour les consommateurs, qui le mettent beaucoup moins souvent à niveau.

Toutefois, la pandémie a entraîné une augmentation considérable du télétravail, créant une forte demande d’ordinateurs portables professionnels et d’appareils grand public pour regarder des vidéos ou jouer à la maison.

Selon une étude d’IDC, les expéditions de PC traditionnels – ordinateurs de bureau, ordinateurs portables et stations de travail – dans la région EMEA s’élèveront à 82,1 millions en 2020, soit une augmentation de 12,7 % par rapport à l’année dernière. La demande devrait continuer à être forte sur la fin de l’année 2020 et au cours du premier semestre de 2021.

publicité

Le marché européen renoue avec la croissance

Le marché européen devrait renouer avec la croissance (en hausse de 7,1 % en glissement annuel) au cours du quatrième trimestre de cette année, car les confinements et restrictions accélèrent la transition vers la mobilité, favorisant la prise en main d’ordinateurs portables. Le marché en Europe occidentale pourrait croître de 28 % au cours de la même période.

« La deuxième vague de la pandémie, combinée aux entreprises qui continuent leur transition vers un environnement de travail à distance indéfini, continuera à éroder la demande d’appareils fixes », note Liam Hall, analyste de recherche principal à IDC Western Europe Personal Computing. Le déploiement continu des ordinateurs portables dans l’enseignement, alors que les écoles et collèges se débattent avec l’apprentissage à distance, devrait également stimuler les ventes.

Un déclin inéluctable à long terme

Alors qu’à plus long terme les ventes d’ordinateurs de bureau devraient se contracter davantage (elles ne représentent plus que 20 % du marché), à court terme elles vont en fait connaître une certaine hausse, grâce aux gamers et leur demande en appareils puissants. Pour les consommateurs sensibles au prix, les ordinateurs de bureau offrent également le meilleur rapport spécifications/coûts, précise le cabinet d’analyse.

« Les notebooks resteront le format privilégié et continueront à connaître une croissance exceptionnelle, stimulée par la nécessité d’équiper chaque membre du foyer d’un appareil permettant l’apprentissage à distance, ainsi que le divertissement, pendant les périodes de confinement », ajoute le rapport.

A plus long terme, les perspectives de croissance sont faibles. IDC prévoit que les ventes seront à nouveau nettement inférieures d’ici 2024, les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables traditionnels étant les plus touchés par ce déclin.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply