Le Royaume-Uni oublie de compter des milliers de cas positifs au Covid… à cause d’Excel

Spread the love

Si beaucoup pense qu’un fichier Excel n’a pas de limite de lignes ni de colonnes, c’est pourtant bel et bien le cas. Comme indiqué par Microsoft, un document peut compter un peu plus de 16 300 colonnes pour environ un million de lignes. Cela satisfait grandement le commun des mortels et des entreprises qui utilisent le service, mais cela peut parfois être insuffisant, comme en atteste cette anecdote.

Environ 16 000 cas sont passés à la trappe

En cause, les autorités britanniques en charge du comptage des cas positifs au Covid sur le territoire. Si le gouvernement a déjà été critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire, cela pourrait continuer encore. En effet, la Public Health England (PHE) a admis qu’elle avait oublié de comptabiliser pas moins de 15 841 cas atteints du virus entre le 25 et le 2 octobre. À cette date, le chiffre de nouveaux cas était donc de 6 968 alors qu’il était véritablement de 11 7754.

L’erreur vient du fait que la limite de la feuille de calcul Excel a été atteinte et que les nouveaux cas n’ont donc pas pu être enregistrés. Le Premier ministre Boris Johnson a indiqué, sans laisser place au doute : « Ce qui est arrivé, c’est qu’une partie des données a été tronquée et oubliée ».

Si la situation peut prêter à sourire, elle signifie que des milliers de personnes n’ont pas été informées qu’elles étaient positives au Covid. Elles n’ont donc pas pu se confiner pour protéger les autres et les cas contacts rencontrés n’ont jamais reçu la notification. On le rappelle, le Royaume-Uni a mis en place une application de suivi des contacts baptisé Test and Trace, un homologue de la solution française StopCovid.

Il semblerait que l’erreur ait été détectée quand les données médicales ont été transmises à la base nationale du PHE. Le format était différent, si bien que les 16 000 cas manquants sont apparus alors que ce n’était pas le cas sur Excel. Le problème semble désormais résolu, si bien que les données seront désormais étalées sur plusieurs feuilles de calcul pour ne pas outrepasser la limite. Les personnes ayant été positives ont été contactées par les autorités sanitaires, qui reconnaissent que cette erreur a certainement mené à des contaminations qui auraient pu être évitées.

Leave a Reply