Le prix Nobel d’économie attribué aux Américains Paul Milgrom et Robert Wilson pour leurs travaux sur la théorie des enchères – Le Monde

Spread the love
Lors de l’annonce du prix Nobel d’économie, à Stockholm, en Suède, le 12 octobre.

Le prix Nobel d’économie a été attribué lundi 12 octobre aux Américains Paul Milgrom, 72 ans, et Robert Wilson, 83 ans, deux experts des enchères. Le « prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d’Alfred Nobel » leur est remis pour avoir « amélioré la théorie des enchères et inventé de nouveaux formats d’enchères », a précisé le jury de l’Académie royales des sciences de Suède.

Le duo, qui était un des favoris pour le prix cette année, est notamment connu pour être à l’origine du concept utilisé pour la vente de licences de bandes de fréquences de télécommunications aux Etats-Unis. Les deux économistes, tous deux enseignants à Stanford ont également travaillé sur les mécanismes d’attribution des créneaux d’atterrissage dans les aéroports. « Les ventes aux enchères sont partout et touchent notre vie quotidienne », relève le jury.

En 2019, le prix avait été attribué à un trio de chercheurs spécialisés dans la lutte contre la pauvreté, les Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer et la Franco-américaine Esther Duflo, deuxième femme distinguée dans la discipline et plus jeune lauréate de l’histoire de ce prix.

L’économie vient clore une saison Nobel marquée vendredi par le prix de la paix du Programme alimentaire mondial, organe onusien de lutte contre la faim.

Lire aussi Qui sont les lauréats et les lauréates des prix Nobel 2020 ?

Même s’il est la récompense la plus prestigieuse pour un chercheur en économie, le prix n’a pas acquis le même statut que les disciplines choisies par Alfred Nobel dans son testament fondateur (médecine, physique, chimie, paix et littérature), ses détracteurs le raillant comme un « faux Nobel » surreprésentant les économistes orthodoxes et libéraux.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Miné par la pandémie, le modèle suédois face aux excès du libéralisme

Le Monde avec AFP

Leave a Reply