Le port diagnostic de l’Apple Watch disparait avec la Series 7

Spread the love

L’Apple Watch Series 7 a finalement assez peu de nouveautés, en dehors de son écran plus grand quasiment bord à bord. La nouvelle génération de la montre connectée cache toutefois un petit quelque chose très intéressant, un module de transfert de données sans fil fonctionnant sur la bande de fréquence 60,5 GHz.

Le port diagnostic de l’Apple Watch. Image : iFixit

L’utilisateur lambda n’aura que faire de cette nouveauté, qui a priori ne concernera que les réparateurs agréés : posée sur un dock propriétaire, la montre peut transférer des données à une vitesse de 480 Mbps. Ce module remplace le port diagnostic qui, depuis la Series 0, se planquait derrière un minuscule panneau présent dans une des échancrures de l’appareil.

Signe qu’Apple compte utiliser ce module, le fameux port a disparu de la Series 7, s’est fait confirmer MacRumors. Pour des opérations comme la restauration, ce port est indispensable car c’est là dessus que le réparateur peut se brancher en filaire (une opération réalisée au dépôt et non pas en Apple Store, ce qui entraîne généralement une immobilisation de plusieurs jours).

Reste à savoir si Apple a l’intention d’intégrer ce module de transfert de données, ou une variante, dans l’iPhone. Ce serait une manière de supprimer le port Lightning, tout en conservant la possibilité de réaliser une restauration du smartphone à partir d’un ordinateur.

Un module de transfert de données sans fil caché dans l

Un module de transfert de données sans fil caché dans l’Apple Watch Series 7

Leave a Reply