Le PDG de Xiaomi tweete depuis… un iPhone

Spread the love
Le PDG de Xiaomi tweete depuis... un iPhone

Il n’est pas le premier, et il ne sera sûrement pas le dernier. Le PDG et co-fondateur de Xiaomi, Lei Jun, a commis un léger faux-pas récemment, alors qu’il a voulu partager des recommandations de livres. Comme l’a noté la plateforme chinoise Toutiao, le tweet de l’homme d’affaires contenait une autre information qui en dit long : « envoyé depuis un iPhone ».

Cela semble un peu négligent. On imagine aisément que les PDG sont particulièrement attentifs à leur image et surtout à celle de leur marque. Dans le cas de Xiaomi, Lei Jun semble prendre exemple sur Steve Jobs pour bâtir son image, et on peut voir une certaine admiration, qui vire parfois à l’imitation, de la marque à la pomme.

publicité

Dans l’ombre d’Apple

Pour autant, il est intéressant de rappeler que le PDG chinois a récemment déclaré qu’il pensait être sorti de l’ombre de l’homme au col roulé sombre :
« j’ai dit à plusieurs reprises que j’aurai été honoré qu’on m’appelle le “Steve Jobs chinois” à 20 ans. Mais à 40, je ne veux plus être considéré comme le second de quelqu’un d’autre ».
Lei Jun s’est également montré critique à l’égard d’Apple, suggérant que la marque dictait aux utilisateurs leurs désirs, au lieu de vraiment prendre en compte leur opinion.

Mais aujourd’hui, Lei rejoint la longue liste des noms célèbres associés à une marque concurrente, en tweetant depuis un iPhone. Alicia Keys était parmi les premières.

Un testeur chevronné

Mais l’affaire ne s’arrête pas là, et la justification est tout aussi intéressante. Pan Jiu Tang, du département des investissements industriels de Xiaomi, aurait déclaré que Lei ne faisait que tester l’iPhone…

On peut donc se demander s’il ne s’agissait pas d’un iPhone 11. Ou peut-être même un iPhone SE. Qui sait, peut-être même un prototype d’iPhone 12 ?

Lei est, j’en suis sûr, un homme très occupé. Il ne dispose que d’un temps limité pour tester les produits des concurrents et recommander des livres par Twitter.

Retour en arrière

Il est très intéressant de penser que Lei ait pu tester un iPhone, bien que ce test se soit révélé un peu trop public… En effet, il faut avoir beaucoup de confiance en soi et en sa marque pour accepter de pouvoir être vu utilisant le produit d’un concurrent comme si tout était parfaitement normal – en admettant que twitter soit un comportement normal.

Pourtant, ce raisonnement s’est effondré dès lors que, après un accueil quelque peu négatif, le tweet a été retiré et remplacé par le même, mais venant cette fois d’un téléphone Xiaomi.

S’il s’agissait réellement d’un test, il aurait mieux valu s’y tenir. D’autant plus que les moqueries avaient déjà empli l’air… Un nouveau tweet ressemblant à « je viens de tester l’iPhone 11, et il n’est pas très bon, n’est-ce pas ? » en guise de réponse aurait probablement été plus adaptée.

Alors visiblement, Lei n’était pas en train de tester l’iPhone, il l’utilisait juste comme une machine à Twitter. Oups.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply