Le masque n’est plus obligatoire pour les cyclistes et les joggeurs à Paris – LaDepeche.fr

Spread the love

l’essentiel Si le port du masque est devenu obligatoire en extérieur à Paris ce vendredi matin, les cyclistes et les joggeurs en sont exemptés. À Toulouse, le masque était obligatoire pour faire son jogging ou à vélo jusqu’à ce vendredi : la préfecture a finalement rétropédalé. 

À leur tour, les habitants de Paris et de la petite couronne doivent obligatoirement porter le masque en extérieur sous peine d’une amende de 135 euros. Tous sauf les cyclistes et les joggeurs. À Paris, la préfecture de police a décidé de rétropédaler sur la question.

“Le port du masque ne sera pas exigé” pour les personnes “exerçant une activité physique au titre de la course à pied ou du vélo”, indique un communiqué. C’était un souhait formulé par la mairie de Paris. “Nous sommes opposés au port du masque à vélo parce que rien sur le plan scientifique n’atteste que c’est dangereux et c’est surtout contre-productif”, a expliqué le premier adjoint de la ville Emmanuel Grégoire, sur France Info. Et d’ajouter : “Quiconque a fait du jogging dans sa vie sait que c’est impossible de le faire avec un masque”. Encore faut-il pouvoir définir le jogging par rapport à une marche rapide.

En revanche, le masque reste obligatoire pour les piétons et les utilisateurs de trottinettes et de deux-roues motorisés. Une nouvelle législation qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.

Les masques ne seront pas obligatoires pour les cyclistes et joggers. J’en connais qui vont se découvrir une passion pout le vélo ou la course d’un coup \ud83d\ude2d\ud83d\ude02

— 0 (@AllanGbk) August 28, 2020

Le jogging, nouveau totem d’immunité à Paris.

— Prout. (@Ganuprout) August 28, 2020

\ud83d\udd34 ALERTE INFO – Le masque ne sera finalement pas obligatoire à Paris à vélo ou durant un jogging #COVID19

Les gens à pieds lorsqu’ils vont croiser la police : pic.twitter.com/hFU4iUfPTS

— Drama-farm (@perrine_happy) August 28, 2020

À Toulouse, la préfecture rétropédale

À Toulouse, le port du masque eétait obligatoire dans la rue depuis une semaine, mais finalement, ce vendredi, la préfecture a fait machine arrière : il n’est plus obligatoire de porter un masque pour faire du vélo ou faire son jogging. L’association 2 Pieds, 2 Roues avait  demandé au préfet de revenir sur sa décision.

Nous avons écrit au Préfet. Nous lui avons demandé de revenir sur sa décision de masque obligatoire pour les usagers de \ud83d\udef4 et \ud83d\udeb2.
Nous rappelons que l’OMS ne le demande pas pour ces usagers. https://t.co/sX59DxbzIu

— 2 Pieds 2 Roues Toulouse (@2Pieds2Roues) August 21, 2020

A lire aussi : Masque obligatoire : les cyclistes toulousains réclament une dérogation

Le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, qui rencontrait Jean Castex à Paris ce matin, en compagnie du préfet de région Etienne Guyot, avait indiqué au préfet qu’il était favorable à un assouplissement de la réglementation pour les cyclistes, selon les informations de La Dépêche du Midi. Il souhaitait ainsi que le masque ne soit plus obligatoire mais recommandé pour les cyclistes. 

Montpellier a fait marche arrière

Dans la région, le préfet de l’Hérault a fait marche arrière sur la question. Le port du masque n’est plus obligatoire depuis mardi pour les utilisateurs de vélo, trottinette, skate, rollers et hoverboard s’ils roulent sur une voie cyclable, une route ou un chemin. Le masque reste, en revanche, obligatoire pour les joggeurs et les piétons. 

Pourquoi Paris aurait-elle une réglementation à part ? De nombreux citoyens se le demandent après cette décision de la préfecture de police de Paris. C’est aussi le cas de Martine Aubry. La maire de Lille a demandé au préfet du Nord de ne pas imposer le masque aux cyclistes et aux trottinettes.

Leave a Reply