Le marché technologique va connaitre un montant record de fusions et acquisitions en 2022

Spread the love
Le marché technologique va connaitre un montant record de fusions et acquisitions en 2022

La volatilité économique causée par la pandémie de Covid-19 oblige de nombreuses organisations à prendre des décisions difficiles et à se pencher de plus près sur l’opportunité de fusionner ou d’acquérir des entreprises concurrentes. Selon un nouveau rapport de Gartner, l’activité mondiale de fusions et d’acquisitions impliquant des fournisseurs de technologies devrait battre tous les records et sera plus importante en 2022 que les sommets déjà observés en 2018.

Si l’économie s’est stabilisée en 2021, il y a eu plus de fusions et d’acquisitions dans l’espace technologique, relèvent les équipes de Gartner. Pour Max Azaham, directeur de recherche senior chez Gartner, les PDG d’entreprises technologiques qui souhaitent procéder à des acquisitions “doivent anticiper une concurrence accrue pour les cibles et prendre des mesures pour obtenir des avantages par rapport aux autres acquéreurs afin de gagner l’acceptation du vendeur”.

Les acquisitions ont été profondément affectées par la pandémie au deuxième trimestre de 2020. La conjoncture s’est toutefois montré meilleure au quatrième trimestre 2020 , les chiffres ayant rebondi et atteint des niveaux qui n’avaient plus été vus depuis 2018, menés par des acquisitions de fournisseurs de communications, de services et de sociétés de logiciels.

publicité

Les plateformes de communications ont la cote

Les fonds d’investissements, en particulier les sociétés de capital-investissement, cherchent également de plus en plus à acquérir des fournisseurs de technologie et les sociétés de logiciels ont représenté plus de la moitié de toutes les acquisitions en 2020, constatent les équipes de Gartner.

Les acquisitions de fournisseurs de communications ont augmenté de 93 % au second semestre de 2020 et celles de fournisseurs de services ont connu un bond de 30 % au quatrième trimestre de 2020.  Les entreprises et les fournisseurs qui avaient un certain chevauchement se sont également de plus en plus consolidés au second semestre de 2020, avec une augmentation de 65 % par rapport à 2018 et 2019.

“Au lieu de faire des acquisitions ou d’être acquis, les PDG de la tech vont commencer à envisager des partenariats et des écosystèmes pour égaliser les chances face aux grandes entreprises résultant de la consolidation de leurs marchés”, explique Max Azaham.

Source : ZDNet.com

Leave a Reply