Le gouvernement et les professionnels de santé cosignent un texte en faveur de l’obligation vaccinale – BFMTV

Spread the love

Le ministre de la Santé Olivier Véran et les fédérations du monde de la santé ont signé, ce mercredi, une déclaration commune dans laquelle ils encouragent les soignants à se faire vacciner pour protéger leurs patients contre le virus.

Ces derniers jours, le gouvernement se mobilise pour donner un coup d’accélérateur à la vaccination des soignants, alors que la campagne vaccinale française tend à patiner et que la menace du variant Delta plane au-dessus de la France. Ainsi, le ministre Olivier Véran et plusieurs organisations professionnelles du secteur signent ce mercredi une déclaration commune en vue d’encourager les soignants à se faire vacciner. Ils s’engagent également “à aller vers une obligation vaccinale s’il le faut”.

“Aujourd’hui, la vaccination des professionnels de santé, du soin et de l’accompagnement est très hétérogène sur le territoire, avec plus de 60% des professionnels de santé vaccinés, dont plus de 80% des professionnels libéraux, plus de 64% des professionnels en établissements de santé et près de 60% en EHPAD, USLD et ESMS”, notent les ordres et fédérations médicales signataires de cette déclaration, publiée à l’issue d’une rencontre mercredi.

Les professionnels de santé “tenus à l’exemplarité”

Dans cette déclaration, le gouvernement et une quinzaine d’interlocuteurs – ordres des professions de santé, notamment médecins et infirmiers, fédérations d’établissements sanitaires et médico-sociaux – dont la Croix-Rouge, Unicancer, Fédération hospitalière de France, Fédération des cliniques et hôpitaux privés de France, Synerpa (Syndicat national des établissements et résidences privés et services d’aide à domicile pour personnes âgées), encouragent les professionnels de santé à se faire vacciner contre le Covid-19 et se disent favorables au “vote d’une loi dans les plus brefs délais si cela s’avère nécessaire”.

Le ministre et les fédérations “affirment que les professionnels de santé, du soin et de l’accompagnement sont tenus à l’exemplarité dans ce domaine, en raison notamment de leur rôle potentiel dans la transmission du virus aux plus âgés et aux plus fragiles”.

L’objectif: 80% de soignants vaccinés en septembre

Les signataires se prononcent pour une loi qui concernerait “un périmètre large incluant tous les acteurs et accompagnants intervenants dans des structures de santé, du soin et de l’accompagnement comprenant les établissements, services et domicile”. La vaccination contre le Covid-19 se ferait “dans le respect des indications et contre-indications éventuelles médicales”, poursuit la déclaration commune, qui évoque des “conséquences individuelles réelles en cas de non-respect de l’obligation”.

Ils s’engagent aussi à “amplifier les démarches de communication pour inciter les professionnels de la santé, du soin et de l’accompagnement à se faire vacciner afin de lutter efficacement contre la diffusion de l’épidémie et protéger ainsi les patients, résidents et professionnels des établissements, et des structures d’exercice libéral ; ainsi que des accompagnants”.

Le gouvernement s’est fixé comme objectif qu’au moins 80% des personnels soignants aient reçu au moins une dose de vaccin anti-Covid d’ici septembre. Le chef de l’État présidera lundi un Conseil de défense sanitaire exceptionnel pour trancher notamment sur l’obligation vaccinale pour les soignants.

Caroline Dieudonné avec Jeanne Bulant

Leave a Reply