Le déplacement de Gérald Darmanin à Calais indique que la ville “ne sera pas délaissée ni oubliée”, estime … – franceinfo

Spread the love

Le déplacement dimanche du ministre de l’Intérieur à Calais (Pas-de-Calais) intervient au lendemain de l’expulsion de 500 migrants d’une zone industrielle.

“Le fait que le ministre de l’Intérieur vienne aujourd’hui apporte un soutien fort de sa part et un message du président de la République indiquant clairement que Calais ne sera pas délaissée, ni oubliée”, estime dimanche 12 juillet sur franceinfo Natacha Bouchart, la maire LR de Calais (Pas-de-Calais), après la visite de Gérald Darmanin. Ce déplacement intervient au lendemain de l’expulsion de 500 migrants d’une zone industrielle.

Natacha Bouchard voit dans ce déplacement un signe rassurant “sur les dispositifs qui devraient être renforcés dans les jours à venir”, et évoque le chiffre de plus d’une centaine de policiers. Elle insiste sur l’importance de “pouvoir maintenir en permanence”, “les trois compagnies et demie de CRS qui sont en poste”, alors qu’à présent certains policiers “doivent partir sur des évènements nationaux”.

Pour la maire de Calais, qui explique alerter “depuis le mois de décembre, de façon quasi journalière” le ministère de l’Intérieur sur la situation dans sa ville, il est important “de pouvoir maintenir un nombre de migrants qui puisse être géré”, ce qui “n’est pas le cas aujourd’hui”.

Natacha Bouchart juge le nouveau ministre de l’Intérieur, réélu maire de Tourcoing, à même de gérer la situation : “il a vécu avec moi la crise migratoire de 2015, il en connaît tous les effets”. Elle pense que son passé de “maire d’une grande collectivité” fait qu’il “sera à même de mieux prendre les mesures nécessaires pour combattre ces difficultés”.

Leave a Reply