Le CSA demande aux chaînes de télévision de décompter le temps de parole d’Eric Zemmour – Le Monde

Spread the love

Voilà qui ne va réjouir ni CNews, ni sa principale figure de proue, Eric Zemmour. Le conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) a décidé de demander aux chaînes de télévision de décompter à compter du 9 septembre le temps de parole du polémiste. Cette décision, qui vaut pour toutes les chaînes où Eric Zemmour intervient, devrait surtout concerner CNews. La chaîne d’information de Canal+ (Vivendi) a fait d’Eric Zemmour la figure de proue de Face à l’Info, une émission quotidienne d’une heure diffusée du lundi au vendredi entre 19 heures et 20 heures. Un écrin pour le polémiste et une aubaine pour la chaîne qui, soir après soir, s’octroie la meilleure audience de toutes les chaînes d’information.

Si Eric Zemmour n’est pas officiellement candidat à l’élection présidentielle, le CSA a jugé qu’« au regard des récents développements, il pouvait être regardé dorénavant, tant par ses prises de position et ses actions, que par les commentaires auxquels elles donnent lieu, comme un acteur du débat politique national ». L’essayiste réactionnaire avait en quelque sorte donné lui-même le signal, mercredi 1er septembre, au travers de deux tweets. Affirmant solennellement que « La France est à la croisée des chemins, mais elle n’a pas dit son dernier mot », il annonçait arrêter sa « chronique de fin de semaine dans Le Figaro », afin de partir « à la rencontre des Français ». Un tour de France organisé à l’occasion de la promotion de son nouveau livre, La France n’a pas dit son dernier mot, mais dont le parfum de campagne électorale n’échappait à personne. Et surtout pas à ses soutiens, actuellement à la recherche des 500 signatures nécessaires à une candidature potentielle à la présidentielle.
Comment réagira CNews ? La chaîne Paris Première devrait également être touchée : Eric Zemmour y participe à une émission hebdomadaire de deux heures avec Eric Naulleau, son ancien comparse d’« On n’est pas couché », l’émission de France 2 qui a fait sa notoriété. Le retour sur l’antenne de « Zemmour & Naulleau » était attendu, comme si de rien n’était, le 29 septembre. Cependant, lors d’un point presse informel organisé mardi 7 septembre au siège de M6, la directrice de la chaîne Catherine Schöfer reconnaissait timidement réfléchir à l’éventuel remplacement de celui qu’elle qualifiait d’« excellent observateur de la vie politique ». « Des habitués de l’émission » étaient pressentis, mais aucune décision ne semblait encore près d’être arrêtée.

Lire aussi Eric Zemmour relaxé en appel pour des propos anti-islam et anti-immigration tenus en 2019

Leave a Reply