Le coronavirus ralentit en Chine, le seuil des 2000 cas franchi en Corée du Sud – BFMTV.COM

Spread the love

La décrue du coronavirus se poursuit en Chine. Pékin a annoncé ce vendredi 327 nouveaux cas confirmés de Covid-19, le bilan le plus faible dans le pays depuis le 24 janvier, et de 44 morts. Au total, près de 79.000 cas ont été recensés en Chine continentale et 2788 morts depuis le début de l’épidémie du nouveau coronavirus.

>> Coronavirus: suivez les dernières informations sur l’épidémie dans notre direct

Le coronavirus touche désormais une cinquantaine d’autres pays, avec un bilan de plus de 4000 contaminations et plus de 60 morts. Au premier rang, la Corée du Sud. Ce vendredi, Séoul a fait état de 256 nouveaux cas, ce qui porte son total de personnes contaminées à 2022, soit le bilan le plus élevé pour un seul pays, après la Chine.

L’épidémie coréenne concentrée à Daegu 

Plus de 90% des nouveaux cas sud-coréens ont été enregistrés à Daegu, la quatrième ville du pays, et dans la province voisine de Gyeongsang du Nord. Ce bilan devrait continuer de grimper car les autorités ont commencé à effectuer des tests sur plus de 275.000 fidèles de l’Église Shincheonji de Jésus, une organisation qualifiée de secte par ses détracteurs, et qui est directement liée à la moitié des cas de contamination répertoriés dans le pays.

L’épidémie de coronavirus s’est répandue comme une traînée de poudre dans les rangs de ce mouvement à partir d’une de ses fidèles, une femme de 61 ans identifiée comme le patient 31. Elle a commencé à souffrir de fièvre le 10 février et a assisté à au moins quatre offices avant d’être diagnostiquée comme porteuse du virus.

Plus de 68.000 personnes déjà testées

La Corée du Sud possède un système médical de pointe, une presse libre et une très forte culture de la transparence, ce qui, selon les observateurs, explique aussi le caractère élevé des chiffres des contaminations. Plus de 68.000 personnes ont déjà été testées.

De nombreux événements culturels et sportifs ont été annulés ou reportés en Corée du Sud à cause de l’épidémie, parmi lesquels des matches du championnat national de football, l’annulation des concerts géants des mégastars de la K-pop BTS ou encore les Mondiaux de tennis de table par équipes.

L’Iran, autre foyer de contamination

“Nous sommes à un moment décisif”, a assuré de son côté le patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, soulignant qu’au cours des deux derniers jours, le nombre quotidien de nouvelles personnes contaminées dans le monde avait été supérieur à celui enregistré en Chine, où le virus est apparu en décembre. “Si vous agissez maintenant de manière agressive, vous pouvez endiguer ce coronavirus”, a-t-il affirmé.

Autre foyer du Covid-19, l’Iran a rapporté jeudi sept nouveaux morts, portant le total à 26 dans ce pays. Hors de Chine, c’est le plus lourd bilan en termes de décès. 106 contaminations supplémentaires ont également été rapportées dans ce pays, soit 245 au total. 

En Europe, l’Italie a vu passer le nombre de cas à 650 jeudi, contre 400 mercredi, dont 17 morts. Le nombre de personnes contaminées en France est passé jeudi à 38 cas confirmés contre 18 la veille, a annoncé le ministre de la Santé Olivier Véran. La France compte désormais 12 patients guéris, vingt-quatre hospitalisés et deux déces depuis l’arrivée du virus sur son territoire le 24 janvier.

Leave a Reply