Advertisements

Le coronavirus fait 213 morts en Chine, plus de 10.0000 personnes contaminées – Europe 1

Spread the love

L’Organisation mondiale de la santé (OMS), critiquée pour ses atermoiements, a déclaré jeudi l’urgence internationale face à l’épidémie du nouveau coronavirus apparu en décembre, dont le bilan s’est alourdi à 213 morts en Chine alors que les cas de contamination locale se multiplient dans le monde. Les autorités chinoises ont fait état vendredi matin de 43 décès enregistrés en 24 heures, tous sauf un dans la province du Hubei, soit la plus forte progression quotidienne depuis le début de l’épidémie. Le nombre de patients contaminés est par ailleurs monté à près de 10.000 en Chine continentale, hors Hong Kong Et 102.000 personnes sont en observation avec de possibles symptômes de la maladie, selon les autorités.

Une centaine de cas, dont des cas de contamination locale par des malades venus de Chine, ont été déclarés dans les autres pays du monde, y compris en Europe et en Amérique du Nord. “Je déclare l’épidémie une urgence de santé publique de portée internationale”, a lancé le directeur de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, à l’issue d’une nouvelle réunion à Genève jeudi. L’organisation s’était refusée la semaine dernière à déclarer cette urgence, et n’avait admis que lundi que la menace était “élevée” à l’international, attribuant son appréciation précédente d’un risque “modéré” à une erreur de formulation.

La crainte d’une propagation à des pays aux systèmes de santé plus faibles

“Il ne s’agit pas d’un vote de défiance à l’égard de la Chine”, a cependant souligné jeudi le directeur de l’organisation, estimant qu’il n’y avait pas lieu de limiter les voyages et les échanges commerciaux avec ce pays. “Notre plus grande préoccupation est la possibilité que le virus se propage dans des pays dont les systèmes de santé sont plus faibles”, a-t-il expliqué. De nombreux pays ne sont pas prêts à faire face à l’épidémie, avait auparavant mis en garde le Conseil de supervision de la préparation globale (GPMB), un organe de contrôle international basé à Genève.

Si l’immense majorité des cas restent localisés en Chine, au premier chef dans la province du Hubei et la ville de Wuhan où est apparu le virus, dix-huit autres pays, selon l’OMS, ont déclaré des cas, le plus souvent sur des personnes arrivant de Chine.

Advertisements

Leave a Reply