Le comédien Maurice Barrier est décédé du coronavirus – Le Parisien

Spread the love

Il compte plus de 30 films à son actif, parmi lesquels des œuvres cultes comme « Le Marginal » ou « Les Fugitifs ». Maurice Barrier, acteur spécialisé dans les seconds rôles, est décédé dans la nuit de dimanche à lundi, atteint par le coronavirus depuis quelques jours, informe France 3 Bourgogne Franche-Comté. Âgé de 87 ans, il était hospitalisé à Montbard (Côte-d’Or), à quelques km de Montréal (Yonne), où il résidait depuis les années 1960.

Sa femme, Hélène Manesse, a confirmé l’information au média local. Quant à son neveu, Jérémy Manesse, il a diffusé la nouvelle sur les réseaux sociaux. « À 87 ans et alors qu’il faisait face à des difficultés pulmonaires, il a attrapé le coronavirus à l’hôpital et ne s’en est pas remis, écrit-il sur Twitter. Hélène souhaite que ceux qui l’ont connu dans le métier soient informés de son décès, n’hésitez donc pas à relayer l’information ».

Né le 8 juin 1932 dans la Sarthe, Maurice Barrier avait effectué sa première apparition au cinéma dans un film de Roberto Rossellini intitulé « La prise du pouvoir par Louis XIV » et y jouait le rôle de D’Artagnan. Il a ensuite côtoyé Mireille Darc, Pierre Richard ou encore Jean Rochefort dans « Le Grand Blond avec une chaussure noire », sorti en 1972.

Molière du second rôle en 1998, pour « Douze hommes en colère »

À l’affiche des « Fugitifs », de « Deux hommes dans la ville » ou encore de « Coup de tête », Barrier partage l’affiche avec des acteurs comme Jean-Paul Belmondo, Jean Gabin, Alain Delon ou Gérard Depardieu et sous les ordres de réalisateurs comme Jean-Jacques Annaud ou Francis Veber.

Également présent à la télévision, Maurice Barrier a surtout été reconnu comme acteur de théâtre. En 1998, il est récompensé par un Molière du second rôle pour la pièce « Douze hommes en colère ».


Leave a Reply