Le casque de réalité mixte d’Apple viserait les 150 grammes 🆕

Spread the love

Mise à jour le 23 mars : Apple cherche à réduire drastiquement le poids de son premier casque de réalité mixte, explique l’analyste Ming-Chi Kuo dans une nouvelle note, avec l’objectif d’aller en-dessous des 150 grammes (c’est entre un iPhone 12 et un 12 mini, l’HoloLens 2 de Microsoft pèse 566 grammes) au lieu du double, voire plus, pour des périphériques équivalents.

Apple utiliserait un jeu de lentilles de Fresnel (utilisées à l’origine pour les phares maritimes) afin d’obtenir une focale extrêmement courte. Un design hybride serait utilisé pour ces lentilles, afin de compenser l’affichage d’artéfacts visuels et des effets de vignettage. Chaque œil aurait en face de lui un assemblage de trois lentilles. Elles seraient faites de plastique plutôt que de verre pour économiser sur le poids, avec un traitement particulier afin d’obtenir une transmission lumineuse similaire à celle du verre.

Kuo cite les fournisseurs Young Optic et peut-être Genius Electronic Optical pour les lentilles dont les prix seraient assez élevés. Il réitère qu’Apple va utiliser des écrans micro-OLED pour compenser la luminosité plus faible générée par ces lentilles de Fresnel.

Le défi pour Apple avec cette volonté d’obtenir un produit léger, est de composer entre plusieurs problèmes : la qualité des écrans, les matériaux pour les éléments optiques, les contraintes thermiques et la capacité du fabrication et de production de l’objet.


Mise à jour le 19 mars : L’analyste Ming-Chi Kuo ajoute quelques détails qui viennent prolonger des éléments brièvement abordés par The Information au début février.

Il y aurait dans ce casque un système de suivi du regard pour adapter l’image aux mouvements des yeux de l’utilisateur :

Le système de suivi oculaire d’Apple comprend un émetteur et un récepteur. La partie émettrice envoie une ou plusieurs longueurs d’ondes différentes d’un faisceau invisible, puis l’extrémité réceptrice détecte les changements dans cette lumière réfléchie par le globe oculaire. Sur la base de ces écarts, le système estime les mouvements du globe oculaire.

Pour Ming-Chi Kuo cette méthode serait beaucoup plus transparente pour l’utilisateur que des mouvements de l’image contrôlés uniquement par des manettes. L’image pourrait être également adaptée (abaissée en résolution, donc moins lourde à générer) là où le regard de l’utilisateur ne porte pas. Enfin, au vu des caractéristiques, il n’exclut pas qu’Apple puisse offrir une fonction biométrique de reconnaissance de l’iris.


Article du 9 mars

Les fournisseurs d’Apple en composants optiques vont se régaler avec le casque de réalité mixte sur lequel planche la Pomme, selon l’analyste Ming-Chi Kuo, il embarquerait pas moins de 15 caméras.

Illustration : The Information

Huit d’entre elles serviraient à générer l’expérience de réalité virtuelle, six seraient dévolues à des fonctions « biométriques avancées » et un module serait employé à la détection de l’environnement proche. C’est Largan Precision, déjà en cheville avec Apple qui fournirait l’essentiel de ces éléments.

Ming-Chi Kuo réitère que ce dispositif, attendu en 2022, serait “portable”, il utiliserait ainsi des capacités de calcul et de stockage propres, mais il ne serait pas “mobile” pour autant. Les prototypes actuels pèsent entre 200 à 300 grammes mais le poids final pourrait être réduit à 200 voire 100 grammes selon la capacité d’Apple à régler des obstacles techniques (pour référence, un iPad mini pèse 300 grammes et un iPhone 12 mini 133 grammes).

Dans sa note, Ming-Chi Kuo se dit confiant dans la capacité d’Apple à proposer un casque sensiblement plus léger que ses concurrents et offrant également une immersion supérieure grâce à l’emploi d’écrans micro-OLED haut de gamme. Il campe sur un tarif initial de 1 000 $ (lire AR/VR : Mark Zuckerberg fait valoir la différence entre Facebook et Apple)

Ces détails techniques recoupent quelques-uns des éléments publiés début février par The Information qui parlait d’au moins une douzaine de caméras pour suivre les mouvements des mains et afficher la vue extérieure à l’utilisateur sur deux écrans 8K, ainsi que d’un système de suivi du regard perfectionné.

Ce week-end, Ming-Chi Kuo avait brossé un planning comprenant ce casque pour 2022, de possibles lunettes autour de 2025 et de lentilles de contact dans 10 à 20 ans…

Leave a Reply