Le Brexit en schéma : un premier vote positif, mais encore beaucoup d’inconnues – Le Monde

Spread the love

Les députés britanniques ont accepté, mardi, d’étudier les conditions de l’application de l’accord signé le 17 octobre. Mais il manque plusieurs étapes avant une sortie de l’UE.

Par Publié hier à 19h27, mis à jour hier à 19h46

Temps de Lecture 1 min.

Cette soirée du mardi 22 octobre à Westminster avait commencé comme toutes les autres, les députés britanniques allaient se prononcer sur un texte relatif au Brexit, et la suite la plus probable était qu’ils allaient voter contre, comme ils l’ont toujours fait depuis novembre 2018. Et pourtant, coup de théâtre, une majorité s’est dégagée en faveur d’un texte (329 pour, 299 contre). Toutefois, ce texte ne portait pas sur l’accord lui-même, mais sur une loi qui doit transposer les principes du Brexit dans le droit britannique. Plus tard, dans la soirée, en revanche, les députés ont de nouveau enrayé la machine, en votant contre un texte qui devait faire passer en procédure accélérée l’accord de Brexit négocié par Boris Johnson à Bruxelles, le 17 octobre.

Le premier ministre britannique remporte donc une première étape mais une chose est sûre : un Brexit le 31 octobre est très improbable. Il reste encore bien des questions à régler, à commencer par la durée du report que peut consentir l’Union européenne.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Après le vote du Parlement, un Brexit avant Halloween paraît impossible

Selon la longueur de ce délai, une nouvelle série d’options s’ouvre. Le premier ministre, qui n’a plus de majorité, pourrait par exemple demander au Parlement de convoquer des élections générales. Mais il a besoin pour cela des deux tiers des voix des députés.

Leave a Reply