Le Bitcoin passe la barre des 20000 dollars, voici pourquoi

Spread the love
Le Bitcoin passe la barre des 20000 dollars, voici pourquoi

Plus volatile, tu meurs. Le cours en montagne russe du roi des cryptomonnaies, le Bitcoin, se poursuit, cette fois-ci à la hausse. Il vient de dépasser la barre symbolique des 20 000 dollars, un record pour cette monnaie virtuelle née en 2008, et qui connait depuis 3 ans des poussées de fièvre impressionnantes. Il y a trois ans, son cours s’était déjà établi brièvement à 19511 dollars, avant de chuter durablement sous les 10 000 dollars, puis à un peu plus de 3000 dollars.

Ce jeudi matin, le cours est à plus de 22000 dollars, un peu plus de 18000 euros. le redécollage à eu lieu fin octobre, quand le géant des paiements en ligne, Paypal, a annoncé qu’il allait lancer un service d’achat, de vente et de paiement en cryptomonnaies. A ce jour, le Bitcoin vaut donc trois fois plus que sa valeur en janvier dernier.

En France, en mars dernier, un tribunal français reconnaissait que le Bitcoin disposait d’un statut comparable à celui d’une monnaie.

Cours du Bitcoin au 17/12/2020

publicité

Depuis le début d’année, le cours a bondi de plus de 170%

Depuis le début d’année, le cours de cette monnaie virtuelle a donc bondi de plus de 170% profitant de l’intérêt grandissant d’investisseurs importants, séduits par son potentiel de gains rapides, son statut de couverture face à l’inflation et la perspective qu’il devienne un moyen de paiement courant.

Le manque de visibilité sur l’économie mondiale est également un facteur important d’appréciation de cette monnaie virtuelle. Au delà de son utilité spéculative, le bitcoin est également une valeur refuge au même titre que l’or. Car tout comme l’or, et contrairement aux monnaies nationales, son cours est fixé par l’offre et la demande, sans possibilité pour les Etats de jouer sur son volume, via la planche à billet.

Ce qui dans un contexte de défiance généralisée vis à vis des organisations institutionnelles, est un point fort. Le cours actuel du dollars est de ce point de vue significatif de la défiance des investisseurs vis à vis des politiques menées par les banques centrales. “L’utilisation du bitcoin par des investisseurs traditionnels ne fait que commencer”, préviennent à ce titre les analystes de la banque JPMorgan, cités par Bloomberg.

Les fonds entrent dans la danse

Une récente note de la banque précise que l’adoption de la cryptomonnaie pourrait s’étendre auprès de riches investisseurs de compagnies d’assurances, de family offices et de fonds de pension. Récemment, un fonds d’assurance américain, Massachusetts Mutual Life Insurance, a acheté pour 100 millions de dollars en Bitcoin. D’après JPMorgan, si cette classe d’acteurs n’allouent que 1% de leurs actifs en bitcoin, cela pourrait injecter 600 milliards de dollars sur le marché de cette cryptomonnaie. Une bombe étant donné que la capitalisation totale actuelle du bitcoin est de… 383 milliards de dollars !

Un négociant en bitcoins, Antoni Trenchev, considère lui aussi que le passage des 20.000 dollars marque le franchissement d’une nouvelle étape, et place les 30.000 dollars en ligne de mire désormais.

“la dernière fois que le prix du Bitcoin a bondi et atteint des sommets, il est retombé très rapidement”, rappelle cependant Laith Khalaf, analyste chez AJ Bell, qui appelle les investisseurs alléchés par la performance de 2020 à “n’investir que de petites sommes, que l’on peut se permettre de perdre”.

Le retour du cryptomining ?

Sur le plan du marché du matériel informatique, l’appréciation du Bitcoin relance l’intérêt pour le minage de cette cryptomonnaie. La demande de GPU de fournisseurs comme AMD et Nvidia risque donc de devenir très forte dans les semaines qui viennent.

Leave a Reply