Advertisements

L’aventurier Mike Horn, en perdition lors de son expédition sur la banquise arctique, a été sauvé – Franceinfo

Spread the love

Depuis deux mois et demi, Mike Horn tirait durant sept à huit heures par jour son traîneau et fait face à des températures très instables pour la saison, de -2°C à -45°C. On ignore encore pour le moment l’état de santé de l’explorateur.

Sauvés. L’aventurier sud-africain Mike Horn et son compagnon d’aventure, le Norvégien Borge Ousland, en difficulté alors qu’ils effectuaient une expédition en Arctique, ont été récupérés sains et saufs, indique le compte Instagram de Mike Horn, dimanche 8 décembre. Ils ont frôlé la mort, à cause de la faim et de l’épuisement. Depuis deux mois et demi, Mike Horn tirait durant sept à huit heures par jour son traîneau et fait face à des températures très instables pour la saison, de -2°C à -45°C. On ignore encore pour le moment l’état de santé de l’explorateur. 

Ce dimanche, ils ont rejoint le Lance, un bateau envoyé pour les secourir. “Il est temps pour nos deux héros de profiter d’un repos bien mérité et se remettre de l’incroyable exploit qu’ils viennent d’accomplir”, est-il écrit sur le compte Instagram

Sur franceinfo, il y a deux semaines, la fille de Mike Horn, Annika, se disait prête à lancer une évacuation d’urgence. Annika Horn, en contact hebdomadaire avec son père, expliquait qu’ils souffraient “d’extrême fatigue” et de “gelures”

Advertisements

Leave a Reply