L’authenticité au secours du digital

Spread the love
L’authenticité au secours du digital

La pandémie de Covid-19 a fait avancer les Français de manière phénoménale et les a catapultés 5 ans dans le futur. Beaucoup d’entre nous, avons souhaité et souhaitons encore que tout “redevienne à la normale”, mais la normale ne fonctionnait pas. Tous les sondages autour de l’expérience, de la satisfaction employé ou encore du niveau d’autonomie, ont prouvé que la majorité des répondants étaient insatisfaits. Lorsque l’on sait qu’un travailleur heureux est 30% plus productif et 55% plus créatif, pourquoi ne pas profiter de ce contexte inédit et des nouvelles opportunités qu’il crée, pour opérer un changement nécessaire et adopter de nouveaux outils qui nous permettront d’améliorer l’expérience employé ?

Beaucoup d’entreprises se sont dit que le travail à domicile était du télétravail et qu’il suffisait de faire quelques ajustements pour que cela fonctionne. Sauf que cela va largement au-delà d’avoir un outil de video-conferencing et d’avoir l’autorisation de l’utiliser. Il faut repenser la culture de l’entreprise. Comment nouer des relations avec les gens ? Quelle doit être la place de la collaboration ? Quel modèle de collaboration installer entre les différentes personnes ?

Il faut réellement changer les choses. La crise nous a forcés à nous adapter et à changer nos modes de fonctionnement. Pour les plus chanceux, elle nous a forcés à travailler depuis chez soi, mais nous n’avons pas fait de télétravail à proprement parler. Nous avons fait ce que l’on appelle du travail à domicile et il est important de souligner la nuance.

Le travail à domicile – avec les enfants, le matériel qui n’est pas adapté et le fait de savoir que la situation est provisoire – est un environnement bancal qui a pour vocation de dépanner. Le télétravail est complètement différent. Il s’installe dans le temps et les outils collaboratifs tel que celui que nous mettons à disposition, existent pour fournir les clés et le soutien nécessaires pour permettre de travailler pleinement et d’être même plus efficace que lorsque nous sommes au travail. 

publicité

Répondre au besoin croissant d’authenticité

Dans ce nouveau monde du télétravail, le désir d’information s’est très fortement accru. Depuis le confinement, nous avons constaté une augmentation très significative des participations aux questions-réponses hebdomadaires de Mark Zuckerberg au sein de Facebook. Depuis que nous travaillons à distance, nous avons vu entre 45 et 70 % des salariés de l’entreprise se mettre à l’écoute.

Les gens veulent rester connectés tout en étant invités à maintenir une distance sociale et à éliminer la solitude. Ils ont un fort besoin d’information et seul le digital peut leur donner des infrastructures et des informations pour satisfaire ce besoin. La crise a fait naître un grand besoin de solidarité et de communications beaucoup plus engageantes et authentiques.

Informer l’ensemble des employés de l’entreprise 

Malheureusement, la majorité des Français n’ont pas ce luxe d’être en télétravail. Ils doivent continuer à se déplacer sur leur lieu de travail, à aller dans les aéroports, dans les magasins ou dans les usines.

Ces populations étaient perçues comme le dernier maillon de la chaîne dans beaucoup d’entreprises. Seulement, ces travailleurs de première ligne sont, en l’espace d’une nuit, devenus le seul lien avec les clients.

Les dirigeants ont alors compris que ces employés étaient indispensables à la survie de l’entreprise, et que s’ils n’étaient pas informés et formés, les entreprises couleraient. Le désert numérique des travailleurs de terrain saute aux yeux de tous. L’on se rend compte qu’ils sont bien moins connectés que les autres personnes de l’entreprise et donc bien moins informés. Boulanger, Cultura et Sephora par exemple, ont utilisé Workplace et en moins d’une semaine, se sont déployés sur des milliers de personnes.

Remettre l’humain au centre de l’entreprise 

Une entreprise avec une forte culture a beaucoup plus de chances de rebondir en période de crise. C’est son système immunitaire. L’essor de la digitale workplace dans les magasins a remis l’humain beaucoup plus au centre de l’entreprise car les dirigeants se sont rendus compte que tous les employés étaient importants au sein d’une structure.

L’on assiste alors en terme d’approche, à une volonté émergente de passer d’une motivation par le profit à une motivation par l’humain. Selon une étude récente, 90 % des entreprises estiment que leur culture s’est en fait améliorée grâce au travail à distance. À mesure que le télétravail se transforme en retour au travail, elles s’attendent à ce que ce niveau d’engagement se poursuive.

En effet, à moyen terme, une entreprise ne peut pas fonctionner si les employés ne sont pas dans une logique de compréhension de la mission, de confiance, de sens, de fierté et surtout de culture, qui sont  des éléments clés de l’expérience employés.

Avec la crise, les comités de direction ont repris pleinement conscience du rôle qu’ils avaient. Les entreprises qui ont dû réduire leur masse salariale ou alors faire des coupes assez importantes, ont dû expliquer ces décisions difficiles.

Workplace est souvent associé à la célébration – où l’on peut partager les réalisations, les réussites – mais l’on s’est aperçu que la plateforme prenait une dimension d’autant plus importante lorsqu’on l’utilisait pour partager une mauvaise nouvelle. Permettre un échange parfois difficile rend la plateforme plus humaine. Comparé à un e-mail impersonnel envoyé massivement ou à une grande réunion, le dialogue instantané permet un engagement bidirectionnel et une certaine authenticité.

Leave a Reply